NOUVELLES

Le Hongrois Zoltan Kovago banni pour deux ans en raison de dopage

26/07/2012 03:49 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

BUDAPEST, Hongrie - Le spécialiste du lancer du disque Zoltan Kovago ratera les Jeux olympiques de Londres en raison d'une suspension de deux ans pour dopage, une sentence que le Hongrois a reçue jeudi.

Kovago avait mis la main sur la médaille d'argent aux Jeux d'Athènes en 2004 et il était considéré comme un espoir de médaille pour son pays à Londres.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a indiqué que l'athlète avait «refusé ou échoué» de fournir un échantillon d'urine au mois d'août dernier.

Le tribunal a ainsi accueilli l'appel de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme, survenu à la suite de la décision des autorités sportives hongroises de permettre à Kovago de continuer à compétitionner.

Les motifs ayant mené au verdict du comité devraient être publiés au cours des prochaines semaines, a indiqué le TAS.

La suspension de Kovago survient peu de temps après celle d'un autre spécialiste du lancer du disque, Robert Fazekas, qui avait dû céder sa place au sein de l'équipe olympique hongroise pour des motifs de dopage.

Fazekas avait échoué un test antidopage qui a révélé des traces de stanozolol, cette substance interdite que le sprinteur Ben Johnson avait utilisé avant d'être disqualifié à la suite de sa victoire au 100 mètres lors des Olympiques de Séoul, en 1988.

Ce n'est pas la première fois que Fazekas a des démêlés avec les autorités sportives. Médaillé en 2004 à Athènes, il avait ensuite été disqualifié pour dopage. Détenteur de la médaille de bronze, son compatriote Zoltan Kovago avait finalement terminé au deuxième rang.

La médaille d'or avait finalement été décernée à Virgilijus Alekna, originaire de la Lituanie.

PLUS:pc