NOUVELLES

JO-2012/Saut en hauteur: le Grec Chondrokoukis contrôlé positif et exclu

26/07/2012 08:36 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

Le Grec Dimitris Chondrokoukis, champion du monde en salle 2012 de saut en hauteur, ne participera pas aux jeux Olympiques de Londres après avoir été contrôlé positif à un stéroïde anabolisant, a annoncé jeudi son père et entraîneur Kyriakos Chondrokoukis.

"Mon fils ne participera pas aux jeux Olympiques et doit renoncer au rêve de toute une vie", a déclaré Kyriakos Chondrokoukis, après avoir été prévenu par la Fédération grecque d'athlétisme (SEGAS) plus tôt jeudi.

La contre-expertise a été demandée, a-t-il ajouté.

"Bien que nous ne croyons pas à cette histoire, nous n'avons pas l'intention de mettre en doute ce test, effectué par un laboratoire français, a ajouté le père. On nous a demandé de se servir du second échantillon et d'envoyer les deux échantillons à un autre laboratoire certifié."

Selon le père, la substance détectée est le stanozolol, la même substance détectée chez Ben Johnson lors de la finale du 100 m des Jeux de Séoul en 1988. Il a aussi informé la SEGAS de sa démission, après 14 ans comme entraîneur.

Dimitris Chondrokoukis, 24 ans, avait été sacré champion du monde en salle à Istanbul en mars dernier, grâce à un bond à 2,33 m, son record personnel. Il est le deuxième athlète de la délégation grecque a être exclu, après la spécialiste du triple saut Voula Papachristou, écartée après un tweet raciste.

le/jmt/jr

PLUS:afp