NOUVELLES

JO 2012: la Chine a demandé le retrait du drapeau taiwanais

26/07/2012 02:18 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

Les organisateurs de jeux Olympiques de Londres ont expliqué jeudi que le drapeau de Taiwan avait été remplacé par un autre, le drapeau de la délégation taiwanaise aux JO, dans une grande artère commerçante de la capitale, à la demande de l'ambassade de Chine.

Le Comité international olympique a décidé en 1980 que Taiwan ne pouvait pas participer aux compétitions sous le nom de République de Chine ou utiliser son drapeau officiel - un rectangle rouge où est incrusté un ciel bleu avec un soleil blanc - mais seulement l'emblème de sa délégation - une fleur dans laquelle se trouvent les anneaux olympiques et le soleil blanc sur fond bleu.

La Chine revendique toujours la souveraineté sur Taiwan, indépendante depuis 1949.

Le représentant de Taiwan en Grande-Bretagne, Shen Lyushun, s'est insurgé contre le retrait du drapeau de Regent Street, une des rues les plus commerçantes de Londres, arguant que la réglementation du CIO s'appliquait uniquement aux sites olympiques, et a réclamé des explications.

L'ambassade de Chine n'a pas souhaité faire de commentaire.

L'incident intervient au lendemain d'une confusion entre les drapeaux nord-coréen et sud-coréen lors du tournoi de football dames, qui a failli provoquer un incident diplomatique, mercredi à Glasgow.

Le coup d'envoi de la rencontre entre la Colombie et la Corée du Nord a été donné avec plus d'une heure de retard après le refus des joueuses nord-coréennes de débuter la rencontre lorsqu'elles se sont aperçu que le drapeau présenté à côté de leurs photos sur les écrans géants du stade était en fait le drapeau sud-coréen.

Responsable des incrustations sur les écrans, le comité d'organisation (LOCOG) s'est confondu en excuses.

mpf/dh/jmt

PLUS:afp