NOUVELLES

JO-2012 - Natation: le mode d'emploi

26/07/2012 01:55 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

Mode d'emploi des épreuves de natation aux jeux Olympiques de Londres (27 juillet au 12 août):

LES ORIGINES

Les premières compétitions de natation auraient été organisées au Japon en 36 avant JC. mais c'est à Londres le 11 février 1869 qu'est née la première association de natation, la Metropolitan Swimming Club Association, définissant les premières règles des compétitions.

Lors des premiers jeux Olympiques modernes, les épreuves de natation se déroulaient en eau libre. Par exemple, aux Jeux de Paris 1900, elles ont eu lieu dans la Seine. Ce sont les Jeux de Londres en 1908 qui ont accueilli pour la première fois une compétition de natation olympique en piscine. Les épreuves féminines sont devenues olympiques lors des JO de Stockholm en 1912.

LES EPREUVES

34 épreuves (16 épreuves masculines et 16 épreuves féminines en piscine, 1 masculine et 1 féminine en eau libre)

Messieurs:

Nage libre: 50 m, 100 m, 200 m, 400 m, 1500 m

Dos: 100 m, 200 m

Brasse: 100 m, 200 m

Papillon: 100 m, 200 m

4 nages: 200 m, 400 m

Relais: 4x100 m et 4x200 m libre, 4x100 m 4 nages

Marathon: 10 km (eau libre)

Dames:

Nage libre: 50 m, 100 m, 200 m, 400 m, 800 m

Dos: 100 m, 200 m

Brasse: 100 m, 200 m

Papillon: 100 m, 200 m

4 nages: 200 m, 400 m

Relais: 4x100 m et 4x200 m libre, 4x100 m 4 nages

Marathon: 10 km (eau libre)

Les courses ont lieu dans une piscine de 50 m de long, 25 de large et 3 m de profondeur divisée en 10 couloirs mais dont les 8 centraux seulement sont utilisés.

Seules 4 nages existent: la brasse, le dos, le papillon et la nage libre, qui est systématiquement le crawl, un mouvement inventé par un nageur américain venu de Hawaï, Duke Kahanamoku, au début du XXe siècle, et perfectionné par les Japonais dans les années 30, quand ils eurent l'idée de nager la tête sous l'eau.

Le dos est la seule nage où les concurrents prennent le départ dans la piscine et non sur un plot.

Dans les épreuves 4 nages individuelles, le nageur doit utiliser les 4 styles dans l'ordre suivant: papillon, dos, brasse et libre. En relais, l'ordre est différent: dos, brasse, papillon et libre.

LA COMPETITION

Format: les épreuves débutent par des séries, dont le nombre dépend du nombre de nageurs participant à l'épreuve. Les nageurs les plus rapides sont répartis dans différentes séries en fonction de leur classement mondial.

Pour les épreuves de 50 m, 100 m et 200 m, les 16 meilleurs nageurs passent des séries aux demi-finales et les huit meilleurs nageurs passent des demi-finales à la finale. Pour les épreuves de 400 m, 800 m, 1500 m et les épreuves de relais, les nageurs passent directement des séries à la finale.

L'épreuve du marathon 10 km en eau libre se dispute sur une seule course rassemblant l'ensemble des concurrents.

Nombre de concurrents: 950 (900 pour les épreuves en piscine et 50 pour les épreuves en eau libre. Chaque pays est limité à deux nageurs par épreuve individuelle et à une équipe par épreuve de relais.

Dates des compétitions: du 28 juillet au 4 août pour les épreuves en piscine, les 9 et 10 août pour les épreuves du marathon 10 km en eau libre.

Site des compétitions: les épreuves de natation en piscine ont lieu au coeur du parc olympique, dans le centre aquatique dessiné par l'architecte Zaha Hadid, d'une capacité de 17.500 places. Le toit spectaculaire de ce bâtiment, en forme de vague, mesure 160 m de long et jusqu'à 80 m de large, soit une envergure supérieure au terminal 5 de l'aéroport d'Heathrow. Le site intègre un bassin de compétition de 50 m, un bassin de plongeon de 25 m, un bassin d'échauffement de 50 m et une aire d'échauffement sèche à destination des plongeurs. La compétition de water-polo se tiendra juste à côté, dans le pavillon de water-polo, une structure temporaire.

Les épreuves du marathon 10 km en eau libre auront lieu dans le lac Serpentine, au coeur de Hyde Park.

ol/jmt

PLUS:afp