NOUVELLES

JO-2012 - La quête de Michael Phelps

26/07/2012 10:33 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

Nageur le plus titré de la natation, Michael Phelps entend faire des jeux Olympiques de Londres le lieu de ses derniers exploits et devenir l'athlète le plus médaillé de tous les temps, tous sports confondus.

A 27 ans, le gars de Baltimore participera à ses derniers JO après avoir glané six médailles d'or à Athènes en 2004, puis, encore plus fort, huit médailles d'or en 2008 à Pékin. Ce qui fait déjà de lui le nageur le plus titré de l'histoire des Jeux.

Certes, il décrochera moins de médailles à Londres que sous le cube d'eau de Pékin. Mais l'important pour Phelps, déjà détenteur de 16 médailles olympiques, est de monter à trois reprises sur le podium, pour dépasser le record détenu par la gymnaste soviétique Larisa Latynina (18 médailles de 1956 à 1964).

Phelps est inscrit sur sept épreuves. Et s'il grimpe sur le podium de ses quatre épreuves en solo, il égalera le record de médailles individuelles de la Russe (14).

Enfin, s'il décroche l'or sur l'une de ses quatre épreuves individuelles (100 m papillon, 200 m papillon, 200 m 4 nages, 400 m 4 nages), il deviendra le premier nageur à remporter trois titres consécutifs dans une même épreuve.

Mais pour réaliser cet exploit, il devra s'imposer dès les premières épreuves, samedi, sur le 400 m 4 nages, une spécialité avec laquelle il a renoué cette année.

Sur ses quatre courses individuelles, il affrontera, comme souvent depuis deux saisons, son grand rival et compatriote, Ryan Lochte, qui s'est offert le luxe de battre le maître aux Mondiaux-2011, où il lui a volé la vedette.

Moins médiatique mais très performant, Lochte est lui aussi en lice sur sept épreuves.

Les Etats-Unis, nation dominante de la natation avec 31 médailles aux JO-2008, ont aussi un nouveau phénomène: Melissa Franklin, 17 ans, première nageuse américaine à s'aligner sur sept épreuves.

Cette lycéenne a dans le viseur le record de Natalie Coughlin (6 médailles en 2008). Drôle et ultra détendue, immense, par la taille et le talent, "Missy" Franklin domine les 100 m et 200 m dos, avec les meilleures performances mondiales de l'année (58.85 et 2:06.12).

Sur 200 m et 400 m libre, la bataille s'annonce féroce entre l'Américaine Allison Schmidt, la Française Camille Muffat et l'Italienne Federica Pellegrini, championne du monde en titre et détentrice des records du monde.

Le clou du spectacle sera comme de coutume la distance-reine, le 100 m libre, dont le favori sera l'Australien James Magnussen, 20 ans et champion du monde en titre.

Surnommé "Le missile", il a été le premier à passer sous les 48 secondes depuis la fin des combinaisons intégrales (1 janvier 2010) et il semble avoir une longueur d'avance sur ses concurrents.

La lutte s'annonce très ouverte sur 50 m libre, où le champion en titre, le Brésilien Cesar Cielo, retrouvera face à lui l'étonnant trentenaire américain Anthony Ervin, de retour cette saison après avoir été sacré aux JO en 2000 à Sydney.

Enfin le 1.500 m messieurs promet d'être intense avec trois nageurs de très grand talent: le Chinois Sun Yang, le Sud-Coréen Park Tae-hwan et le jeune italien Gregorio Paltrinieri.

sc/pga/jr

PLUS:afp