NOUVELLES

Grand Prix des Etats-Unis: Lorenzo veut creuser le trou dans les bosses

26/07/2012 08:21 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

Le leader du championnat du monde Jorge Lorenzo (Yamaha) aura l'occasion de creuser l'écart sur ses poursuivants, dimanche lors du Grand Prix des Etats-Unis de MotoGP, sur un circuit bosselé qu'il connaît bien, à Laguna Seca, près de Monterey (Etats-Unis).

Déjà vainqueur en Italie le 15 juillet, Lorenzo maîtrise le circuit californien, sa chaleur souvent étouffante, ses bosses et son "Corkscrew" ("tire-bouchon"), série de virages serrés en pente: le pilote espagnol y a réalisé les trois dernières pole position.

"A l'exception du désastre d'Assen, nous avons connu une super saison, toujours premier ou deuxième. J'espère que nous allons continuer et augmenter notre avance. J'ai toujours connu de bonnes courses ici. J'aime ce circuit et son +Corkscrew+", explique Lorenzo, qui devra garder un oeil sur les Honda.

A l'approche de Laguna Seca, 10e manche du Championnat du monde et première des deux épreuves américaines avant le GP d'Indianapolis, le team HRC n'a pas chômé. L'Espagnol Dani Pedrosa, 2e du championnat, aura une nouvelle moto, avec moteur et châssis neufs. Son coéquipier Casey Stoner, 3e, disposera lui du nouveau moteur, mais gardera son ancien châssis.

"Laguna est très petit, bosselé et technique. (...) Honda a fait de gros efforts pour que l'on dispose des nouvelles pièces (...) et j'espère que nous tirerons avantage de ces améliorations", réagit Pedrosa, vainqueur en Californie en 2009.

Stoner, champion du monde en titre et dernier vainqueur en Californie, sur le plus petit circuit de la compétition (3,6 km), compte bien lui aussi sur sa nouvelle moto pour recoller aux deux hommes de tête. "Le circuit est très serré et technique et c'est un grand plus qu'il tourne à gauche, car nous avons moins de vibrations sur le côté gauche", explique l'Australien. "Mais, les virages les plus difficiles sont à droite, donc ça dépendra de comment nous arrivons à préparer la moto (...) Nous allons avoir trois séances d'essai pour travailler et être compétitifs", ajoute-t-il.

Sur les 55 mètres de dénivelé du circuit, les deux Espagnols et l'Australien ne devraient laisser que des miettes aux Ducati de Valentino Rossi (1er en 2008) et Nicky Hayden. Double vainqueur (alors chez Honda) en 2005 et 2006, l'Américain, 8e, compte bien se faire plaisir dans son pays: "Je suis excité, il y aura la foule, mes amis. (..) Mon but est simple: y aller, m'amuser, et obtenir le meilleur résultat de la saison."

Après Laguna Seca, les pilotes auront une pause estivale de trois semaines, avant de filer à Indianapolis, le 17 août. Les Moto2 et Moto3, elles, sont déjà en vacances.

mam/gd

PLUS:afp