NOUVELLES

Federer veut être au JO en 2016 s'il est encore en bonne forme physique

26/07/2012 05:29 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - Après les Jeux olympiques de Londres, Roger Federer aimerait participer à ceux de Rio de Janeiro en 2016 — si son corps le lui permet.

«Il y a tellement d'impondérables», a affirmé jeudi le Suisse, qui aura 31 ans le 8 août.

«Ma tête me dit de continuer à jouer et j'espère que mon corps pensera de la même façon», a-t-il ajouté.

À Wimbledon, l'actuel numéro un mondial tentera de mettre la main sur sa première médaille d'or olympique en simple sur le même terrain où il a remporté sept de ses titres du Grand Chelem.

Le premier match de Federer sera contre le Colombien Alejandro Falla, qui avait poussé le Suisse à la limite en 2010 au All England Club avant de s'incliner en cinq sets.

Le meilleur résultat en simple de Federer aux Jeux olympiques a été une quatrième place à Sydney en 2000. Le Suisse avait été éliminé en deuxième ronde à Athènes en 2004 puis lors des quarts de finale à Pékin en 2008, où il a cependant terminé en première place en double avec son compatriote Stanislas Wawrinka.

Les Jeux de Londres pourraient lui offrir sa meilleure chance de remporter l'or alors que les matchs seront disputés à Wimbledon, où Federer a remporté récemment son 17e titre du Grand Chelem.

Le numéro un mondial n'aura pas à jouer contre un de ses adversaires les plus coriaces, le champion olympique en titre, Rafael Nadal, qui a déclaré forfait la semaine dernière.

L'Espagnol n'a pas joué depuis qu'il s'est incliné devant Lukas Rosol, alors classé 100e au monde, à Wimbledon.

Plus tôt cette saison, Nadal a été couronné à Roland-Garros pour une septième fois — un record — mettant du même coup la main sur son 11e titre du Grand Chelem en carrière. L'Espagnol a cependant été éprouvé par des problèmes au genou gauche au cours de la saison.

Federer s'est dit «triste» que Nadal, la troisième raquette mondiale, ne soit pas à Londres. «Parce que je suis sûr qu'il (Nadal) voulait être ici, a dit le Suisse. Je lui souhaite une guérison rapide.»

Le tirage au sort a fait en sorte que le deuxième joueur au monde, le Serbe Novak Djokovic, également médaillé de bronze à Pékin, en 2008, se trouve dans le même tableau que l'Écossais Andy Murray, plus récent finaliste de Wimbledon. Les deux joueurs pourraient donc s'affronter lors des demi-finales.

Djokovic affrontera au premier tour l'Italien Fabio Fognini et le Serbe pourrait se mesurer à l'Américain Andy Roddick en deuxième ronde.

Même si Federer semble être le favori puisque le tournoi est disputé sur le gazon, le format deux de trois pourrait brouiller les cartes, notamment parce que les matchs sont plus courts, selon lui.

«Nous connaissons le danger des matchs de premier tour, a dit Federer. J'espère pouvoir être considéré comme le favori lorsque j'aurai trouvé mon rythme de croisière.»

PLUS:pc