NOUVELLES

Federer et Williams font figure de favoris au tournoi olympique de tennis

26/07/2012 09:50 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - Le Suisse Roger Federer et l'Américaine Serena Williams font figure de favoris du tournoi olympique 2012 qui se met en branle samedi. L'épreuve de tennis se déroule en effet dans l'enceinte même de Wimbledon où Federer et Williams ont respectivement remporté leurs 7e et 5e titres il y a 20 jours.

Les deux vedettes ont déjà gagné le titre olympique en double, mais jamais en simple. Federer était monté sur la plus haute marche du podium avec son compatriote Stanislas Wawrinka en 2008, et Serena avait conquis l'or avec sa soeur Venus en 2000 et 2008.

«Maintenant que je suis le vainqueur à Wimbledon, je pense que ça me donne encore plus de confiance pour les jeux, a déclaré l'homme aux 17 titres du Grand Chelem. D'une certaine manière, peut-être que ça m'enlève de la pression pour les Jeux car j'ai déjà gagné à Wimbledon cette année.»

Sur sa route, Federer trouvera le Serbe Novak Djokovic comme principal adversaire après l'annonce du retrait de l'Espagnol Rafael Nadal, victime d'une tendinite au genou.

Nadal s'était imposé deux fois à Wimbledon et avait décroché l'or à Pékin en battant le Chilien Fernando Gonzalez.

Federer a appris l'identité de son adversaire au premier tour, lors du tirage au sort jeudi, et il fera face au Colombien Alejandro Fella, qui lui a donné du fil à retordre en première ronde du tournoi de Wimbledon.

Défait par Federer en demi-finale de Wimbledon, Djokovic reste toujours capable de hisser son niveau de jeu quand il représente son pays comme lors de la victoire en Coupe Davis en 2010. Deuxième tête de série, il aura l'Italien Fabio Fagnini pour adversaire au premier tour.

«C'est fort en émotions parce qu'il ne s'agit pas juste de vous, mais d'une nation entière, a-t-il souligné. Alors il y a une excitation immense qui envahit tous les joueurs de tennis avant les Jeux olympiques.»

Le Serbe portera le drapeau de son pays lors de la cérémonie d'ouverture tout comme la Russe Maria Sharapova, qui participera à ses premiers Jeux après avoir manqué ceux de Pékin à cause d'une blessure à l'épaule.

«Représenter mon pays là-bas sera un immense honneur pour moi, s'est enthousiasmée la Russe, vainqueur de quatre titres du Grand Chelem, dont Wimbledon en 2004. C'est quelque chose que je voulais faire depuis que je suis une petite fille. En Russie, c'était le plus grand rêve, le plus grand objectif pour un athlète.»

Sharapova aura fort à faire avec Williams, dont le service surpuissant lui a permis de s'imposer ce mois-ci sur le gazon londonien. L'Américaine, détentrice de 14 trophées majeurs en simple, a d'ailleurs battu un record pour un match féminin à Wimbledon en servant 24 as en demi-finale face à la Bélarusse Victoria Azarenka.

«Pour moi, toute médaille est super. Si je gagne en simple, ça serait merveilleux», a confié Williams, qui disputera son match du premier tour contre la Serbe Jelena Jankovic.

Des grands noms du tennis comme Andre Agassi, Steffi Graf, Venus Williams et Justine Henin ont décroché l'or olympique. Mais les JO ont aussi réservé des surprises avec les victoires du Suisse Marc Rosset en 1992 et du Chilien Nicolas Massu en 2004.

Jo-Wilfried Tsonga et le Britannique Andy Murray, récent finaliste à Wimbledon, figurent parmi les négligés. Chez les dames, Azarenka, la Tchèque Petra Kvitova et la Polonaise Agnieszka Radawanska seront en course pour une médaille.

PLUS:pc