NOUVELLES

Des fans de Madonna campent devant l'Olympia avant le concert de la star

26/07/2012 11:20 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

PARIS - À quelques heures du concert de Madonna à l'Olympia de Paris, plusieurs dizaines de fans de la chanteuse campaient jeudi devant la fameuse salle de spectacles, après avoir passé la nuit boulevard des Capucines pour être les mieux placés.

«On a même vu les premiers dès mardi soir. L'ambiance est très sympathique», a déclaré à la presse Arnaud Delbarre, le directeur de l'Olympia, qui recevait la chanteuse américaine pour la seconde fois, après 2008.

Christophe Deat, 41 ans, et Jimmy Perrin, 30 ans, sont venus de Clermont-Ferrand. «Nous avons dormi sur le bitume mais pour nous, il était impossible de rater ce rendez-vous», s'extasient les amis qui n'ont pas hésité à faire de gros sacrifices financiers. Ils expliquent avoir déboursé environ 300 euros pour les places, 230 euros pour les billets de train et 250 euros pour la nuit d'hôtel après le concert. Ils ont applaudi leur idole le 14 juillet dernier au Stade de France près de Paris puis le 17 à Hyde Park à Londres alors qu'ils ont déjà en poche leur billets pour le concert de Nice, prévu le 21 août prochain.

Marie-Clémence David, une jeune femme de 21 ans, habitant Lille, ne voulait manquer le rendez-vous parisien avec la star sous aucun prétexte: «On s'attend à un concert très acoustique.» «Les mauvaises langues verront que Madonna chante bien en live», ajoute Jimmy Perrin.

Elodie Donna, 30 ans, habite Paris, mais elle a tout de même dormi sur le bitume. «La plupart de mes amis sont fans. Nous sommes heureux de nous retrouver. Nous sommes une petite communauté», explique-t-elle. «Mais lorsque les portes s'ouvrent, c'est à nouveau la jungle», reconnaît la jeune femme en souriant. «Tout le monde veut avoir les meilleures places. Dès que nous sommes tous placés, la communauté reprend ses droits.»

Pour faire face à la chaleur dans la capitale, les fans s'abritaient sous des parapluies, se prêtaient éventails et brumisateurs. Les organisateurs distribuaient régulièrement des bouteilles d'eau.

Dès le début de l'après-midi, des billets nominatifs, accompagnés d'un bracelet, ont été distribués pour empêcher le marché noir. Les spectateurs ont dû présenter une pièce d'identité portant le même nom que celui déclaré à la réservation. Dès l'obtention du bracelet, un tampon rouge «Pay» était apposé sur le bras de chaque spectateur.

Les 2700 places avaient été vendues en un peu moins de trois heures sur le site Internet de l'Olympia.

Rien n'a filtré sur le spectacle que Madonna devait présenter jeudi soir, mais selon des membres du fan club, elle pourrait notamment interpréter «Je t'aime moi non plus», la chanson de Serge Gainsbourg. Le concert serait également immortalisé sur DVD.

Mais avant cela, les internautes du monde entier devaient suivre la performance de l'artiste en direct mondial à partir de 22h15, heure locale, grâce à «LoveLive» le canal de YouTube.

De nombreux étrangers avaient aussi fait le déplacement pour ce concert parisien, à l'instar des Allemandes, Nina, 27 ans et Ally, 25 ans, qui arboraient des t-shirts noir sur lesquels on pouvait lire en rose: «I'm a sinner, I like it that way» («Je suis un pécheur et j'aime ça»). Les deux jeunes femmes attendent un concert «torride dans une salle mythique».

Madonna se produira une nouvelle fois en France le 21 août à Nice, au stade Charles Ehrmann, avec en première partie le groupe LMFAO.

PLUS:pc