NOUVELLES

Barrick Gold voit ses profits nets reculer de 35% au deuxième trimestre

26/07/2012 11:19 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

TORONTO - Barrick Gold a affirmé jeudi que plusieurs de ses projets dépassaient leurs coûts projetés après avoir fait état de profits nets en recul de 35 pour cent au deuxième trimestre.

La société de Toronto a enregistré des profits de 750 millions $ US, ou 75 cents par action, pour les trois mois clos le 30 juin. Un an plus tôt, le bénéfice avait été de 1,16 milliard $, ou 1,16 $ par action.

Les résultats sont inférieurs de 18 cents par action par rapport aux attentes des analystes, selon Thomson Reuters.

À la Bourse de Toronto, l'action de Barrick Gold (TSX:ABX) était en baisse de près de cinq pour cent jeudi après-midi, à 32,78 $.

Le plus important producteur aurifère au monde a été affecté par une production moindre et des coûts d'exploitation plus élevés au deuxième trimestre à sa mine de Pascua-Lama dans les Andes entre le Chili et l'Argentine.

Barrick a dit jeudi s'attendre à une augmentation entre 50 et 60 pour cent des coûts à Pascua-Lama, un bond par rapport aux coûts estimés d'environ 5 milliards $ pour le projet. La production doit se mettre en branle au milieu de 2014 plutôt que l'année prochaine.

L'entreprise torontoise a aussi affirmé qu'un certain nombre d'autres projets ne correspondaient pas à ses objectifs d'investissements.

«Soyez-en bien assurés, ces révisions sont très décevantes pour notre équipe et moi-même», a dit le président et chef de la direction Jamie Sokalsky à propos des premiers résultats trimestriels annoncés depuis qu'il a pris la place de l'ancien patron Aaron Regent en juin.

M. Sokalsky a soutenu que l'exploitation de Pascua-Lama était un actif de «classe mondiale» qui contribuera à des liquidités pour Barrick pendant plusieurs années.

L'analyste de RBC Marchés des capitaux Stephen Walker a parlé d'un coup dur pour la compagnie. Il a dit croire que le projet minier pourrait désormais compter des coûts de capitaux jusqu'à 8 milliards $ et souligné le report du début de la production.

Barrick a indiqué que sa production d'or et de cuivre est désormais projetée respectivement à plus de huit millions d'onces d'ici 2015 et plus de 600 millions de livres d'ici 2013.

Les revenus de la compagnie se sont établis pour le trimestre à 3,2 milliards $, comparativement à 3,4 milliards $ un an plus tôt.

PLUS:pc