NOUVELLES

Alcatel va supprimer 5000 postes d'ici fin 2013

26/07/2012 02:49 EDT | Actualisé 25/09/2012 05:12 EDT

PARIS - L'équipementier des télécommunications français Alcatel-Lucent annonce qu'il supprimera quelque 5000 postes dans le monde d'ici fin 2013, dans le cadre d'un programme d'économies visant à réduire ses coûts, sans, pour l'heure, donner de précisions sur la répartition des suppressions.

«Le groupe lance le programme 'Performance' pour réduire ses coûts de 750 millions d'euros supplémentaires, soit un total de 1,25 milliard d'euros d'économies d'ici fin 2013», et prévoit la «suppression supplémentaire d'environ 5000 postes à l'échelle du groupe», selon un communiqué diffusé jeudi par Alcatel-Lucent.

«C'est un chiffre global, mais on ne communique pas pour l'instant sur le découpage et la répartition de ces 5000 postes», répondait-on jeudi matin au siège d'Alcatel. Alcatel-Lucent, société de droit français dont le siège est à Paris, est présent dans plus de 130 pays.

«Ce sont encore les salariés qui vont subir les errances d'une stratégie et d'une gouvernance qui commencent décidément à s'essouffler», a dénoncé le syndicat CFDT Alcatel-Lucent dans un communiqué.

«À la direction générale d'Alcatel-Lucent, nous voulons une nouvelle fois lui passer le message fort qu'elle doit se remettre en cause, en ouvrant le petit groupe de décideurs au dialogue social, au débat avec les salariés, ajoute le syndicat. Qu'elle sache que la distance entre ce petit groupe et les salariés n'a cessé de s'agrandir et les strates d'organisation intermédiaire trop nombreuses ne jouent plus leurs rôles.»

La CFDT ajoute qu'elle «va se rapprocher des autres organisations syndicales pour organiser la contradiction et la riposte dès fin août».

PLUS:pc