NOUVELLES

PepsiCo voit ses profits chuter de 21% au deuxième trimestre

25/07/2012 11:38 EDT | Actualisé 24/09/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - PepsiCo (NYSE:PEP) a vu ses profits chuter de 21 pour cent au deuxième trimestre, un résultat attribué aux coûts reliés à la restructuration de ses activités et à la force du dollar américain.

L'entreprise, dont les marques incluent Frito-Lay, Gatorade et Tropicana, a dit mercredi avoir enregistré des charges pour le trimestre après avoir confié de nouveau ses activités en Chine à un franchiseur, en l'occurrence Tingyi Holding. Le geste est clé puisqu'il élargit considérablement la portée de PepsiCo dans une région en rapide croissance.

PepsiCo s'attarde aussi à un programme de réduction des coûts cette année, soutenant qu'il lui permettra de revitaliser ses activités et ultimement de faire des économies importantes.

Mais le programme, qui inclut une réduction de personnel de trois pour cent, comporte un prix élevé. Au cours du plus récent trimestre, la compagnie a enregistré des coûts de restructuration de 77 millions $ US. Des charges additionnelles de 315 millions $ sont prévues pour le reste de l'année.

Pour les trois mois clos le 16 juin, PepsiCo a dit avoir engrangé 1,48 milliard $, ou 94 cents par action. Cela est en recul par rapport aux profits de 1,89 milliard $, ou 1,17 $ par action, affichés un an plus tôt.

En excluant les éléments non récurrents, la compagnie a dit avoir obtenu 1,12 $ par action. Les analystes consultés par FactSet s'étaient attendus à 1,09 $ par action.

Le bénéfice d'exploitation a glissé de 15 pour cent en raison des coûts croissants des aliments et des frais de publicité. PepsiCo a soutenu plus tôt cette année vouloir s'attarder à redonner de la vigueur à ses activités principales de boissons aux États-Unis, qui ont perdu des parts de marché aux mains de Coca-Cola ces dernières années.

Les revenus ont glissé à 16,5 milliards $, par rapport à 16,8 milliards $ un an plus tôt.

PLUS:pc