NOUVELLES

Le Sénégal et l'Union africaine s'entendent pour juger Hissène Habré

25/07/2012 11:01 EDT | Actualisé 24/09/2012 05:12 EDT

DAKAR, Sénégal - Le Sénégal et l'Union africaine ont annoncé mercredi avoir trouvé un accord préliminaire pour juger l'ancien dictateur tchadien Hissène Habré, établi au Sénégal et poursuivi pour la torture et la mort de milliers d'opposants politiques.

Cette annonce intervient une semaine après que la Cour internationale de justice (CIJ) eut exigé que le Sénégal juge ou extrade l'ex-dictateur.

Un responsable du ministère sénégalais de la Justice, Amadou Baal, a précisé qu'un magistrat africain présiderait le tribunal spécial et serait assisté de deux juges sénégalais. Cet accord préliminaire, conclu mardi après quatre jours de discussions, doit encore obtenir une approbation finale.

Le gouvernement sénégalais a assuré qu'il entamerait la procédure contre Hissène Habré d'ici à la fin de l'année.

Hissène Habré a dirigé le Tchad de 1982 à 1990, avant d'être chassé du pouvoir et de trouver refuge au Sénégal. Mais la justice belge, saisie par des rescapés tchadiens, l'a inculpé en 2005 pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre et actes de torture commis sous son régime. Face à la lenteur de la justice sénégalaise, la Belgique a décidé de saisir la CIJ.

PLUS:pc