NOUVELLES

Le pétrole ouvre en légère hausse à New York, avant les stocks américains

25/07/2012 09:38 EDT | Actualisé 24/09/2012 05:12 EDT

Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse mercredi à New York, soutenus par une dépréciation du dollar face à l'euro malgré des inquiétudes persistantes pour la demande en brut outre-Atlantique, et dans l'attente des chiffres des stocks hebdomadaires.

Vers 13H20 GMT, le baril de référence pour livraison en septembre progressait de 17 cents par rapport à la clôture de mardi, à 88,67 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché se prépare à "une journée assez calme, il est légèrement orienté à la hausse après la très forte chute des cours lundi", de 3,69 dollars pour le baril, a estimé James Williams, de WTRG Economics.

Pour lui, la dépréciation du dollar face à l'euro mercredi, qui reprenait quelques couleurs après avoir touché un nouveau plus bas en deux ans la veille face au billet vert, "soutenait certainement aussi les cours", a ajouté l'expert.

L'affaiblissement du billet vert rend les achats de matières premières, comme le brut new-yorkais, plus attractifs pour les acheteurs munis d'autres devises.

Cependant, les craintes au sujet de la crise de la dette en zone euro "continuent à peser", ont nuancé les experts de Commerzbank, pour qui l'aversion au risque reste prédominante parmi les courtiers.

Le marché était notamment très préoccupé par l'Espagne, dont les taux d'emprunts à long terme restaient ancrés au-dessus de 7,5%, un seuil jugé ingérable sur la durée.

En outre, les opérateurs portaient leur attention vers la publication dans la matinée des chiffres hebdomadaires du département de l'Energie américain (DoE) sur les réserves de brut aux Etats-Unis.

"On regardera particulièrement les chiffres de la demande (aux Etats-Unis), essentiels, alors qu'il devient très net que la consommation est en train de marquer le pas" dans le reste du monde, a noté Phil Flynn, de PFG Best.

ppa/sl/bdx

PLUS:afp