NOUVELLES

Le nouveau président indien, Pranab Mukherjee, prête serment

25/07/2012 06:29 EDT | Actualisé 24/09/2012 05:12 EDT

NEW DELHI - Pranab Mukherjee, du Parti du Congrès, a prêté serment mercredi devant le Parlement indien, devenant ainsi le 13e président de la démocratie la plus peuplée du monde.

Arrivé dans une limousine, escortée par la garde à cheval, M. Mukherjee, âgé de 76 ans, a été accueilli au Parlement par un concert de clairons.

Dans son discours, le nouveau président a promis de combattre la pauvreté et la faim.

«Pour un vrai développement, les plus pauvres de notre pays doivent sentir qu'ils appartiennent à l'histoire de l'Inde nouvelle», a-t-il déclaré devant les parlementaires. «Nous devons élever ceux qui sont en bas (de la société) pour que la pauvreté soit effacée du dictionnaire de l'Inde moderne.»

Il a exhorté les élus à donner la priorité à la lutte contre la faim, dans un pays où plus de la moitié des enfants âgés de moins de cinq ans souffrent de malnutrition. «Il n'y a pas d'humiliation plus grande que la faim», a-t-il lancé.

Bien que sa fonction soit largement honorifique, Pranab Mukherjee aura un rôle déterminant dans le choix du prochain premier ministre qui formera le gouvernement en cas de Parlement sans majorité après les élections de 2014.

M. Mukherjee succède à la première femme présidente de l'Inde, Pratibha Patil, pour un mandat de cinq ans.

Après avoir occupé plusieurs ministères importants, notamment les Affaires étrangères et la Défense, Pranab Mukherjee a démissionné de son poste de ministre des Finances afin de se porter candidat à la présidence.

PLUS:pc