NOUVELLES

La Corée du Nord confirme que Kim Jong-un est marié à la mystérieuse inconnue

25/07/2012 02:21 EDT | Actualisé 24/09/2012 05:12 EDT

SÉOUL, Corée du Sud - Le régime nord-coréen a mis fin à des semaines de spéculation, mercredi, en confirmant que la mystérieuse jeune femme aperçue en compagnie du dirigeant Kim Jong-un lors de récents événements publics est bel et bien sa femme.

La nouvelle s'est glissée dans un reportage de la télévision publique nord-coréenne au sujet de la visite de Kim Jong-un dans un parc d'attractions. Le présentateur a affirmé que le dirigeant s'y était rendu mardi «avec son épouse, la camarade Ri Sol-ju», sans donner de précisions sur la jeune femme ni sur la date de leur mariage.

Kim Jong-un, qui a hérité du pouvoir après la mort de son père Kim Jong-il en décembre, a été vu avec la jeune femme dans un concert, lors d'une visite dans une garderie et dans d'autres événements. Mais les médias officiels n'avaient jamais souligné sa présence jusqu'à maintenant, alimentant les spéculations au sujet de son identité.

Selon les analystes, cette annonce est un geste calculé des responsables du régime qui tentent de forger l'image du jeune dirigeant, âgé dans la vingtaine.

«Kim Jong-un prend ses distances avec le leadership entouré de secret de son père», a estimé Lim Eul-chul, un expert de la Corée du Nord à l'université Kyungnam, en Corée du Sud. «La révélation de l'existence de sa femme est un signe qu'il veut donner une image plus ouverte.»

Les apparitions publiques du couple et la brève annonce de mercredi représentent un grand contraste par rapport aux pratiques de Kim Kong-il. Durant ses 17 ans de règne, il a maintenu le plus grand secret au sujet de sa vie privée et parlait rarement de sa femme et de ses enfants. Cela inclut Kim Jong-un, qui était pratiquement inconnu à l'extérieur de la Corée du Nord avant sa présentation au monde, à la fin de 2010.

Les méthodes du jeune dirigeant ressemblent plus à celles de son grand-père, Kim il-Sung, qui se présentait souvent en public avec sa femme, Kim Jong-suk, et des enfants dans les bras.

Pour Ahn Chan-il, politologue à l'Institut international d'études nord-coréennes en Corée du Sud, l'annonce du mariage de Kim Jong-il laisse penser que le jeune dirigeant tend vers un style de leadership «plus occidental». La nouvelle permet aussi aux Nord-Coréens de constater que leur nouveau dirigeant est un homme comme les autres, et non un excentrique.

L'arrivée au pouvoir de Kim Jong-un a aussi entraîné d'autres changements, notamment la nomination de jeunes officiers et la démission surprise de l'ancien chef militaire Ri Yong-ho, autrefois considéré comme l'un des mentors du jeune dirigeant.

Daniel Pinkston, analyste de l'International Crisis Group à Séoul, ne pense pas que ces récents signes d'«influence occidentale» signifient que de véritables réformes sont en cours en Corée du Nord.

Il admet toutefois que la décision de Kim Jong-un de rendre public son mariage avec Ri Sol-ju montre un style de leadership différent de celui de son père. Le mariage permet notamment d'apaiser les inquiétudes sur la «jeunesse» du dirigeant nord-coréen, souligne-t-il.

Les Sud-Coréens ont suivi avec attention les rares détails diffusés par le régime nord-coréen au sujet de Kim Jong-un et de la mystérieuse jeune femme. La présence de celle-ci a été particulièrement remarquée lors d'un récent concert où des acteurs déguisés en Mickey Mouse et d'autres personnages de Disney avaient dansé sur scène.

Les reportages sur ces événements n'identifiaient pas la jeune femme, mais plusieurs observateurs avançaient qu'elle était probablement la première dame à cause de son attitude pleine d'assurance et de sa façon de se tenir près de Kim Jong-un, à l'écart des autres responsables.

PLUS:pc