NOUVELLES

JO: les bookmakers londoniens s'attendent à un boom des paris en tous genres

25/07/2012 08:00 EDT | Actualisé 24/09/2012 05:12 EDT
Shutterstock

LONDRES - Quelles sont les chances d'apercevoir un OVNI dans le ciel londonien lors de la cérémonie d'ouverture? Et celles de voir le dernier porteur de la flamme olympique trébucher? Aucun souci, les maisons de jeux londoniennes acceptent les paris sur tous les sujets à l'occasion des Jeux olympiques.

Le secteur s'attend à traiter un montant record de 100 millions de livres (158 millions $ CAN) de paris pendant la durée des Jeux, du 27 juillet au 12 août. Dont certains très étranges.

«Nous essayons de répondre aux goûts du plus grand nombre», affirme Joe Crilly, porte-parole de la maison de jeux William Hill, qui encourage les parieurs à proposer tous les sujets auxquels ils pourraient penser.

Ladbrokes, une autre maison de jeux londonienne, proposera 11 000 paris différents pendant les Jeux, selon sa porte-parole Jessica Bridge. Parmi les sujets, le dépassement du budget des Jeux olympiques, le fait qu'un athlète britannique soit photographié en train de manger un Big Mac ou la rupture de stocks de préservatifs au village olympique.

La cote la plus élevée est sans doute chez William Hill: à 1000 contre un, l'apparition d'une soucoupe volante au-dessus du stade olympique pendant la cérémonie d'ouverture...

Parmi les autres paris farfelus, à 33 contre un, la possibilité que le maire de Londres, l'excentrique Boris Johnson, mette accidentellement feu à sa chevelure avec la flamme olympique.

L'événement qui devrait susciter le plus de paris est le 100m, dont le Jamaïcain Usain Bolt est le grand favori malgré quelques soucis avant les Jeux.

Ladbrokes a déjà enregistré un pari de 10 000 livres (15 800 $ CAN) sur la victoire de Bolt, indique Jessica Bridge, et la maison de jeux s'attend à des sommes bien plus élevées d'ici à la course.

«Nous nous attendons à ce que nos plus gros parieurs espèrent le voir faire son job, ajoute Jessica Bridge. Si jamais ils voulaient placer 50 000 livres (78 800 $ CAN) ou plus sur Bolt, nous serions heureux de l'enregistrer.»

Le soccer devrait également susciter l'intérêt des parieurs, tout comme l'heptathlon féminin où la Britannique Jessica Ennis vise l'or.

La difficulté, pour les maisons de jeux, est plutôt d'évaluer les cotes d'épreuves peu connues. Il n'est pas simple, pour les bookmakers britanniques, d'évaluer les chances du kayakiste suédois Anders Gustafsson en 1000m individuel ou de la cavalière néerlandaise Adelinde Cornelissen en dressage.

Les maisons de jeux ont en tout cas dédié des équipes à l'étude de chaque sport avant les Jeux. Elles se sont immergées pendant des semaines dans les informations spécifiques et les chiffres, explique Joe Crilly.

INOLTRE SU HUFFPOST

JO 2012: dix Canadiens à surveiller
Londres se prépare aux Jeux olympiques