NOUVELLES

JO-2012: une campagne publicitaire d'un bookmaker déplait aux organisateurs

25/07/2012 01:46 EDT | Actualisé 24/09/2012 05:12 EDT

La campagne publicitaire d'une officine de paris irlandaise a déclenché la colère du Comité d'organisation des jeux Olympiques de Londres (Locog) qui a menacé mercredi de poursuivre la société Paddy Power en justice.

Le Locog a sommé Paddy Power de retirer toutes les affiches publicitaires présentant la société spécialisée dans les paris sportifs comme "le sponsor officiel de la plus grande réunion d'athlétisme de l'année qui aura lieu à Londres".

Comme Paddy Power n'est pas partenaire ou sponsor du Locog, il présente dans ces campagnes Londres, non pas comme la capitale de la Grande-Bretagne qui organise les 30e JO d'été de l'histoire, mais comme une ville.... française.

"Nous ne voulons pas que les gens aient la mauvaise impression que (Paddy Power) soit l'agence officielle de paris" des JO-2012, a expliqué la directrice de la communication du Locog, Jackie Brock-Doyle.

Paddy Power va lancer à son tour une procédure en justice "pour défendre l'intérêt de ses clients et du sens commun", a expliqué un porte-parole.

La société irlandaise, connu pour ses campagnes publicitaires provocantes et/ou souvent controversées, a regretté que le Locog ne mettait pas "la même énergie pour s'occuper de billetterie et des questions de sécurité que celle qu'il dépense pour défendre les recettes de ces sponsors".

rjm/gj/jr

PLUS:afp