NOUVELLES

JO-2012 - Radio Londres: ils ont dit

25/07/2012 03:34 EDT | Actualisé 24/09/2012 05:12 EDT

Voici les déclarations les plus frappantes recueillies mercredi par les journalistes de l'AFP, présents à Londres, à l'occasion des jeux Olympiques 2012.

ASCETE. "Je me suis entraîné beaucoup, beaucoup, beaucoup. Pas de boisson, pas de filles. Et maintenant ? Beaucoup de boisson!"

-- Le Hongrois Richard Bognar, sixième de la finale du double trap

ASSIETTE. "Le chef cuisinier a mis quelque chose dans notre pudding."

-- La Britannique Annie Lush après avoir avoir remporté, associée à Lucy MacGregor, sa course d'Elliott face à la Suède.

AGENT. "Je vais probablement continuer l'aviron pendant si longtemps que je deviendrai trop vieille pour devenir agent du FBI."

-- L'Américaine Zsuzsanna Francia, vainqueur du huit dames d'aviron, qui avait confessé un jour vouloir travailler pour le FBI.

ATTENTISTE. "On ne va pas s'asseoir sur un pouf en pensant que tout est fait. Il faut rester concentré"

-- Le basketteur français Ronny Turiaf, après la victoire sur la Lituanie qui qualifie presque la France pour les quarts de finale

ATTENDRI. "Je suis fier et impressionné. Elle a fait à 18 ans ce que je n'ai pas pu faire à 32/34 ans. Officiellement, c'est la meilleure de la famille."

-- Richard Fox, père de la kayakiste Jessica Fox, médaillée d'argent en slalom alors que lui n'a pas fait mieux que 4e à Barcelone-1992.

ACIDE. "Le niveau de l'organisation et d'attention générale portée aux joueurs (à commencer par la qualité des courts de tennis) sur ces jeux Olympiques est vraiment décevant."

-- Le joueur de tennis serbe Janko Tipsarevic, sur sa messagerie Twitter (@TipsarevicJanko), éliminé en double jeudi et en simple mercredi.

bur/jmt/el

PLUS:afp