NOUVELLES

Crise malgache: début du face-à-face Rajoelina-Ravalomanana aux Seychelles

25/07/2012 03:55 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

Le face-à-face inédit entre les deux principaux rivaux de la crise malgache, le président déchu Marc Ravalomanana et son tombeur Andry Rajoelina, a commencé sur l'île Desroches, un îlot isolé des Seychelles, a annoncé à l'AFP une source gouvernementale.

Le président seychellois James Michel et son homologue sud-africain Jacob Zuma, qui dirige la médiation de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), assistent aux discussions visant à trouver un accord pour faire enfin sortir la Grande Ile de la grave crise dans laquelle elle est plongée depuis trois ans.

"Le face-à-face entre le président de la transition malgache et l'ancien président malgache a débuté ce matin sur l'île de Desroches aux Seychelles en présence du président sud-africain Jacob Zuma et du président seychellois James Michel", a déclaré une source gouvernementale à l'AFP.

Cette source n'a pas fourni d'autres détails.

MM. Rajoelina et Ravalomanana se sont déjà rencontrés à plusieurs reprises depuis la prise du pouvoir par le premier, mais ont toujours évité de se retrouver face-à-face et les accords qu'ils ont signés n'ont jamais permis de trouver une issue.

Les médiateurs de la SADC espèrent que ce sommet inédit, à huis clos, loin des médias et sans les autres mouvances politiques malgaches, favorisera un "accord final" entre les deux hommes.

Cet accord doit être conclu d'ici au 31 juillet, sous peine de désavouer le responsable d'un éventuel échec qui se retrouverait de fait isolé du processus de sortie de crise.

Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina doivent notamment tenter de lever les blocages en vue de l'organisation d'élections à Madagascar, dont le calendrier sera publié le 1er août.

str-ayv/aud/aub/

PLUS:afp