NOUVELLES

Canada: l'opposition enrôle la science contre "l'hypocrisie gouvernementale"

25/07/2012 04:02 EDT | Actualisé 24/09/2012 05:12 EDT

L'opposition social-démocrate canadienne a suggéré mercredi aux scientifiques de concevoir un appareil permettant de "déceler l'hypocrisie" du gouvernement, tout en mettant en garde contre la "surcharge" qu'il pourrait subir face à un ministre conservateur.

Si le communiqué du Nouveau parti démocratique (NPD, gauche) est rédigé sur le ton de la plaisanterie, il dénonce un fait "tristement ironique": au moment même où le ministre de l'Industrie Christian Paradis félicitait mercredi des chercheurs de l'Agence spatiale canadienne (ASC) ayant travaillé sur la deuxième génération du télescope Hubble, 23 salariés, dont 22 scientifiques, d'un centre de recherche de l'ASC à Longueuil, au Québec, recevaient leur avis de licenciement pour cause de coupes budgétaires.

Certains d'entre eux seront obligés de s'expatrier et de chercher du travail par exemple auprès de la Nasa, l'agence spatiale américaine, regrette le NPD.

"Un jour peut-être ces chercheurs inventeront-ils un appareil permettant de déceler l'hypocrisie", suggère le NPD, "mais il risquera une surcharge devant des conservateurs tel que le ministre Paradis".

amch/via/sam

PLUS:afp