NOUVELLES

Wall Street se replie, inquiète pour l'Europe

24/07/2012 09:57 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York évoluait en baisse mardi après l'ouverture, poussée à davantage de prudence à l'égard de l'Europe après l'avertissement adressé à trois pays dont l'Allemagne par Moody's: le Dow Jones abandonnait 0,22% et le Nasdaq 0,04%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average lâchait 27,44 points à 12.694,02 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 1,23 point à 2.888,92 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 cédait 0,16% (-2,10 points) à 1.348,42 points.

Wall Street avait terminé en baisse lundi, plombée par le vent de panique qui a soufflé sur l'Europe à mesure que les taux obligataires espagnols s'envolaient: le Dow Jones avait cédé 0,79% et le Nasdaq 1,20%.

Les marchés américains se repliaient dans le sillage de l'abaissement à "négative" de la perspective de l'Allemagne mais également des Pays-Bas et du Luxembourg par l'agence de notation financière Moody's. Ceci ouvre la porte à une possible perte de leur note "Aaa", la meilleure possible.

Berlin a répondu sur un ton légèrement critique à Moody's.

"Cette estimation met surtout en avant les risques à court terme, alors que les perspectives de stabilisation à long terme restent non mentionnées", a déploré le ministère des Finances.

Le poids lourd de l'économie européenne "n'est pas vraiment (sujet) d'inquiétude, mais l'agence a noté avec raison que la rapide détérioration de la situation en Espagne et en Grèce avait des implications sur la santé du système financier allemand", a commenté Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com.

En outre, l'Espagne reste dans l'oeil du cyclone. "Les investisseurs continuent de se concentrer sur l'Espagne alors que les taux de sa dette augmentent, ce qui met plus de pression sur ce pays qui lutte contre une récession galopante", a remarqué Frederick Dickson, de DA Davidson.

Les taux d'emprunt à 10 ans de l'Espagne restaient mardi très au-dessus du seuil de 7%, jugé intenable sur la durée.

Le marché obligataire évoluait en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans progressait à 1,453% contre 1,435% vendredi et celui à 30 ans à 2,528% contre 2,515%.

sab/sl/mdm

PLUS:afp