NOUVELLES

Rogge déclare que le CIO conserve 588 millions $US dans ses coffres

24/07/2012 11:19 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - La situation financière du CIO demeure solide en dépit de la crise financière mondiale, car il compte présentement 588 millions $US dans ses coffres et voit ses revenus tirés des ententes de commandite et de télédiffusion augmenter sans cesse.

Le président Jacques Rogge a présenté les détails de l'état financier du comité international olympique dans son rapport déposé mardi à l'occasion de l'ouverture de l'assemblée de trois jours de l'organisme à l'approche des Jeux de Londres.

«Notre situation financière est solide et sécuritaire», a dit Rogge.

Leur épargne est cependant en baisse par rapport aux 592 millions $ rapportés lors de la dernière séance du CIO à Durban, en Afrique du Sud, il y a un an. Cette baisse serait principalement due aux fluctuations du taux de change.

Le fonds de réserve, qui a gonflé depuis qu'on l'estimait à 105 millions $ en 2001, est utilisé afin de permettre au CIO de poursuivre ses opérations pendant quatre ans si jamais des JO ne peuvent être organisés.

Les ententes de commandite et de télédiffusion continuent par ailleurs de garnir les coffres du CIO.

Le comité a déjà conclu une entente de télédiffusion de 3,6 milliards $ pour les Jeux d'hiver de Sotchi en 2014 ainsi que ceux d'été de Rio de Janeiro en 2016. Rogge a précisé que l'objectif était de surpasser 4 milliards $ — plus de 3,9 milliards $ ont été amassés pour les Jeux de Vancouver et ceux de Londres.

«Nous n'accusons pas de recul en termes de revenus de télédiffusion comme le prévoient certains», a assuré Rogge.

Le plus grand partenaire de télédiffusion du CIO est la chaîne NBC, qui a acheté l'an dernier pour une durée de quatre cycles olympiques les droits de télédiffusion exclusifs américains jusqu'en 2020, moyennant 4,38 milliards $.

Pour les JO de 2018 et 2020, le CIO a empoché jusqu'ici 2,6 milliards $ des télédiffuseurs. Les Jeux d'hiver de 2018 seront tenus à Pyeongchang, en Corée du Sud, tandis que la ville hôte des Jeux de 2020 sera connue l'an prochain.

Le programme de commandite global du CIO, entre-temps, a récolté 1 milliard $ de 10 entreprises pour Sotchi et Rio. Rogge a ajouté que la recherche de commanditaires supplémentaires se poursuivait.

Pour Vancouver et Londres, 11 commanditaires ont versé un total de 957 millions $ pour les droits leur permettant d'associer leur marque aux jeux.

Pour ceux de 2018 et 2020, le CIO a ratifié des ententes avec sept commanditaires totalisant 722 millions $.

PLUS:pc