NOUVELLES

RDCongo : mission pour repérer les gorilles du parc des Virunga

24/07/2012 05:30 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

Les gardiens du parc national des Virunga à l'est du Congo, où des affrontements se déroulent depuis plusieurs semaines, ont obtenu des belligérants de pouvoir reprendre leur mission de surveillance des gorilles des montagnes, apprend on mardi auprès des responsables.

Quarante cinq rangers vont entreprendre dés ce mardi une battue prévue pour durer plusieurs jours afin de retrouver les six familles de gorilles de montagne qu'ils avaient repéré avant les combats, il y a dix semaines environ, et qu'ils n'ont pas revu depuis, annonce un communiqué.

Sept équipes de six rangers, aidés par des guides locaux, vont d'abord les localiser puis veiller à leur bonne santé et les protéger des braconniers toujours actifs dans la région, précise le texte. Les responsables du parc devraient avoir une idée de la situation globale à la seconde semaine d'aout prochain.

Les gardiens avaient du quitter le parc le 8 mai dernier, les mutins-rebelles du M23 étant venus s'y réfugier poursuivis par les forces armées de la République du Congo. Plus de 200.000 civils avaient également fui cette zone frontalière du Rwanda et de l'Ouganda.

Dans ce parc de 790.000 hectares, fermé depuis le 1er mai dernier, des combats à l'arme lourde se sont déroulés, avec des mortiers ils se sont interrompus depuis environ deux semaines mais la tension persiste. Une attaque aérienne s'est même déroulée menée par des hélicoptères des forces des Nations unies afin de dissuader les rebelles d'avancer vers Goma, la capitale provinciale.

Selon le parc, environ 200 gorilles des montagnes vivent dans cette zone ce qui représente environ le quart de la population mondiale de ces animaux.

pb/ej

PLUS:afp