NOUVELLES

L'Iran a construit un premier pétrolier pour le Venezuela

24/07/2012 05:37 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

L'Iran a construit pour le Venezuela un premier pétrolier de type Aframax, capable de transporter 113.000 tonnes de pétrole, a rapporté mardi l'agence officielle Irna.

Long de 250 mètres et large de 44 mètres, le pétrolier, qui pèse 21.000 tonnes, est le premier navire de cette taille construit par l'Iran. Il a été mis à l'eau à Bouchehr, dans le sud du pays.

Le Venezuela a commandé à l'Iran quatre pétroliers géants pour une valeur total de 230 millions d'euros.

La construction de ce pétrolier a commencé il y a deux ans, selon les médias iraniens.

La compagnie Sadra, liée aux Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime islamique, qui a construit ce navire est directement visée par les sanctions américaines contre Téhéran, décidées en raison de son programme nucléaire controversé.

L'Union européenne a pour sa part décrété un embargo total sur l'achat de pétrole iranien et interdit aux sociétés d'assurances européennes -- qui couvrent 90% du trafic maritime pétrolier mondial -- d'assurer les pétroliers iraniens.

L'Iran est le premier pays de la région à fabriquer de tels navires.

Téhéran possède lui-même une importante flotte de pétroliers, achetés à la Corée du Sud et à la Chine.

Le Venezuela est le principal allié de l'Iran en Amérique latine. Les deux pays, qui ne cachent pas leur anti-américanisme, ont développé des relations économiques et politiques ces dernières années.

Le Venezuela soutient le programme nucléaire iranien et dénonce les sanctions américaines et européennes contre l'Iran.

Les Etats-Unis ont demandé à plusieurs reprises au Venezuela de limiter ses relations avec l'Iran et de respecter les sanctions économiques.

sgh/cco

PLUS:afp