NOUVELLES

L'Irak va installer des camps pour accueillir les réfugiés syriens

24/07/2012 07:46 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

L'Irak va installer des camps à deux de ses trois postes-frontières avec la Syrie pour accueillir les réfugiés syriens fuyant les violences, a annoncé le porte-parole du gouvernement irakien mardi.

Après avoir mis en avant la "situation sécuritaire" en Irak pour justifier son refus d'accueillir des réfugiés syriens la semaine dernière, le Premier ministre Nouri al-Maliki a donné ordre lundi aux forces de sécurité d'autoriser leur entrée sur le sol irakien.

"Le Conseil des ministres a décidé d'édifier des camps pour accueillir les réfugiés syriens", a expliqué Ali Dabbagh, porte-parole du gouvernement irakien, dans un communiqué.

Ces camps seront érigés à proximité des postes-frontières de Qaïm --baptisé Boukamal côté syrien-- et de Yarabiyah.

Le poste de Boukamal est contrôlé par l'Armée syrienne libre (ASL), formée majoritairement de déserteurs et de civils ayant pris les armes contre le régime de Bachar al-Assad.

En revanche, Yarabiyah est aux mains de l'armée syrienne.

M. Dabbagh a en outre annoncé le déblocage de 50 milliards de dinars, soit près de 43 millions de dollars, pour "porter secours et assistance" aux réfugiés syriens et aux rapatriés irakiens qui ont, eux aussi, fui le conflit syrien.

Selon le ministère irakien des Transports, plus de 2.000 Irakiens sont rentrés de Syrie, par avion, ces derniers jours. Plusieurs "milliers" d'autres Irakiens ont regagné leur pays en véhicules à travers le poste-frontière d'al-Walid, au sud, selon les autorités irakiennes.

mah-gde/cco

PLUS:afp