NOUVELLES

Les alliés de la Syrie "ne permettront pas un changement de régime" (Iran)

24/07/2012 09:17 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

Un haut responsable militaire iranien a averti mardi que les alliés de la Syrie "ne permettront pas un changement de régime" à Damas et porteront des "coups décisifs" aux ennemis de Damas s'ils décident d'intervenir dans le conflit en cours.

"Le peuple syrien et les amis de la Syrie ne permettront pas un changement de régime", a affirmé le général de brigade Massoud Jazayeri, chef d'état-major adjoint des forces armées iraniennes, cité par le site officiel (sepahnews.com) des Gardiens de la Révolution, l'armée d'élite du régime.

"Les amis de la Syrie et le mouvement de résistance (anti-israélien, comprenant les forces iraniennes, syriennes, palestiniennes et celle du parti chiite libanais Hezbollah, ndlr) ne sont pas encore entrés en scène", a-t-il dit.

"S'ils le font, ils donneront des coups décisifs au front ennemi, y compris aux Arabes que l'on méprise", a-t-il lancé.

L'Iran, allié du régime syrien de Bachar al-Assad, a critiqué à plusieurs reprises l'Arabie saoudite et le Qatar qui ont exprimé leur soutien aux rebelles syriens et appelé à leur armement.

"Les Syriens sont très en colère contre les gouvernements diaboliques de l'Amérique, de la Turquie, du Qatar, de l'Arabie saoudite et des autres alliés des terroristes", a déclaré M. Jazayeri.

Il a accusé les Etats-Unis et Israël de mener "une campagne acharnée contre la Syrie", assurant qu'ils allaient subir "une grande défaite".

Les pays arabes et occidentaux ont appelé au départ du pouvoir de M. Assad en Syrie, où plus de 19.000 personnes sont mortes en 16 mois de révolte, selon une ONG syrienne.

mod/rmb/kir/cco/sb

PLUS:afp