Huffpost Canada Quebec

Léo Bureau-Blouin confirme sa candidature pour le PQ (TWITTER)

Publication: Mis à jour:
LEO BUREAU BLOUIN QUEBEC TUITION PROTESTS
CP

Léo Bureau-Blouin, ancien président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), a annoncé officiellement mercredi en comagnie de Pauline Marois qu'il sera candidat pour le Parti québécois dans la circonscription de Laval-des-Rapides.

L'ex-leader étudiant a annoncé la nouvelle dans une lettre ouverte publiée sur son compte Twitter. « Je pris la décision de me présenter avec [...] le Parti québécois, car je crois qu'un Québec plus juste, plus vert et plus fort sur la scène internationale est à portée de main », explique-t-il.

Selon lui « la réélection du Parti libéral entraînerait davantage de cynisme, d'inégalités sociales et de désintérêt envers la chose publique ».

Léo Bureau-Blouin dit avoir décidé de faire son annonce sur les réseaux sociaux, « par respect pour les milliers de concitoyens qui m'ont fait confiance au cours des derniers mois ».

Léo Bureau-Blouin tiendra un point de presse mercredi à 10 h 30 aux côtés de la chef péquiste, Pauline Marois.

Marc Demers, le candidat péquiste choisi depuis mars dernier dans Laval-des-Rapides, s'est désisté pour laisser la place à l'ex-président de la FECQ.

Dès mardi matin, des médias québécois rapportaient que l'ex-leader étudiant comptait faire le saut en politique. Quelques heures plus tard, Léo Bureau-Blouin faisait savoir sur son compte Twitter qu'il annoncerait en soirée « le fruit de [sa] réflexion concernant [son] avenir politique ».

L'ex-leader étudiant a été très présent dans les médias au cours des derniers mois à titre de président de la FECQ. Il est l'un des visages du conflit qui oppose le gouvernement libéral et les associations étudiantes.

Dans Laval-des-Rapides, Léo Bureau-Blouin affrontera le libéral Alain Paquet, ministre délégué aux Finances, qui a participé aux négociations entre les étudiants et le gouvernement sur la hausse des droits de scolarité. « C'est des visions qui s'affrontent qui sont très différentes, parce que M. Bureau-Blouin devra expliquer ce qu'il voulait [...] lors des négociations », a affirmé le député libéral, élu pour la première fois dans la circonscription de Laval-des-Rapides en 2003.

Quelques ex-leaders étudiants devenus politiciens

Bernard Landry
L'ex-premier ministre du Québec avait été président de l'Association générale des étudiants de l'Université de Montréal et à la tête du comité de fondation de l'Union générale des étudiants du Québec;

Louise Harel
L'ex-ministre péquiste avait été vice-présidente de l'Union générale des étudiants du Québec (1968);

Claude Charron

L'ex-ministre péquiste avait été vice-président aux affaires internationales de l'Union générale des étudiants du Québec (1968-1969);

André Boisclair
L'ex-ministre et ancien chef du Parti québécois avait été président de la Fédération des associations étudiantes collégiales du Québec (1984-1985);

François Rebello
L'actuel député de la Coalition avenir Québec avait été président de la Fédération étudiante universitaire du Québec (1994-1996).

La priorité du PQ est la souveraineté, dit Charest

En marge de la cérémonie de signature de l'entente entre Québec et les Cris, le premier ministre, Jean Charest, n'a pas manqué de commenter l'éventuelle candidature Léo Bureau-Blouin.

Selon Jean Charest, qui se garde de confirmer l'imminence des élections, les pourparlers annoncés entre Léo Bureau-Blouin et le Parti québécois démontrent « le lien entre les représentants de certaines associations, les carrés rouges, et le mouvement de contestation auquel Mme Marois s'est associée ».

« Les candidatures témoignent au PQ d'une chose : la priorité c'est la tenue d'un prochain référendum. » — Jean Charest

Recrutement en vue des élections

Le PQ poursuit ses annonces de candidatures. Le président de la Fédération québécoise des municipalités, Bernard Généreux, présentera sa candidature pour le Parti québécois dans la circonscription de Blainville.

Cette annonce intervient après celle de Pierre Duchesne, ex-journaliste de Radio-Canada. Une autre figure médiatique, Jean-François Lisée, affirme réfléchir pour l'instant.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Les réactions Twitter à la candidature de Léo Bureau-Blouin
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

PQ: Léo Bureau-Blouin n'est pas le bienvenu à Trois-Rivières ...

Le PQ de Trois-Rivières dit non à Bureau-Blouin | Louise Plante ...

Le PQ rejette une candidature potentielle de Léo Bureau-Blouin ...

Candidat pour le PQ ? - La pression monte sur Pierre Duchesne

Léo Bureau-Blouin courtisé en vue des prochaines élections | Métro

Le PQ veut, mais ne veut pas de Léo Bureau-Blouin - Les News

Léo PQ-Blouin? | Le Globe - regard citoyen

Léo Bureau-Blouin candidat du PQ

Léo Bureau-Blouin candidat péquiste

PQ: Léo Bureau-Blouin n'est pas le bienvenu à Trois-Rivières

Candidat pour le PQ ?

Pauline Marois en ville demain

Léo Bureau-Blouin courtisé par les partis politiques