NOUVELLES

L'entraîneur Guy Baker se joint à l'équipe canadienne de water-polo féminin

24/07/2012 04:05 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

OTTAWA - L'Américain Guy Baker a signé un contrat de quatre ans pour diriger le programme féminin canadien jusqu’aux prochains Jeux olympiques, a annoncé le directeur général de Water Polo Canada Ahmed El-Awadi mardi après-midi.

Baker, qui est originaire de Long Beach en Californie, est considéré par plusieurs comme étant l’un des meilleurs entraîneurs au monde pour diriger l’équipe nationale féminine senior.

«Guy est l’un des entraîneurs les plus respectés en water-polo», a affirmé El-Awadi. «Aucun autre entraîneur sur la planète n’a connu plus de succès auprès des équipes féminines et nous sommes tout à fait enchantés de le savoir à la tête de notre programme en vue des prochains Jeux olympiques.»

Les Canadiennes tenteront de se tailler une place aux Jeux olympiques d’été de 2016 qui se tiendront à Rio de Janeiro, au Brésil, après avoir échoué lors de leurs deux tentatives précédentes. L’équipe canadienne a notamment subi une défaite crève-cœur en quarts de finale du tournoi de qualification olympique en avril dernier et ne pourra donc participer aux Jeux de Londres.

Baker travaillera en étroite collaboration avec l’entraîneur-chef de l’équipe canadienne, Pat Oaten, qui a récemment été nommé directeur Haute performance du programme de l’équipe féminine canadienne.

Depuis 15 ans, Baker a occupé diverses fonctions dans le programme de water-polo féminin américain. À titre d’entraîneur-chef, il a aidé les États-Unis à gagner trois médailles olympiques, deux titres aux Championnats mondiaux et 10 médailles au total dans 13 événements de la FINA. Des Jeux olympiques de 2000 à la superfinale de la ligue mondiale en 2012, les équipes juniors et seniors des États-Unis ont remporté 21 médailles dans 27 événements de la FINA, participé à 19 championnats et gagné 12 médailles d’or.

PLUS:pc