NOUVELLES

La municipalité de Los Angeles bannit les dispensaires de marijuana médicale

24/07/2012 07:51 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Le conseil municipal du comté de Los Angeles, en Californie, a voté mardi en faveur de l'interdiction de tous les dispensaires de marijuana à des fins médicales.

Selon les autorités, il y aurait plus de 900 dispensaires de ce genre dans la région de Los Angeles. Le conseil municipal a décidé d'agir après des plaintes de résidants, qui estiment que ces centres représentent une plaie pour les quartiers où ils sont implantés.

Plusieurs villes américaines sont en conflit avec les centres de distribution de marijuana médicale, mais aucune n'en compte autant que Los Angeles. À un certain moment, les autorités municipales ont ordonné la fermeture des dispensaires, mais la mesure a échoué à cause des poursuites judiciaires et des jugements apparemment contradictoires des tribunaux.

Depuis des années, la Ville de Los Angeles tente de trouver une façon de permettre aux utilisateurs de pouvoir se procurer de la marijuana médicale de façon sécuritaire et abordable, tout en tenant compte des préoccupations des groupes de citoyens, qui ne veulent pas de ces centres dans leur quartier.

Des défenseurs de la marijuana médicale et des résidants se sont de nouveau affrontés mardi devant le conseil municipal. Certains leaders communautaires ont fait valoir que les efforts faits au cours des dernières années pour interdire la marijuana médicale n'avaient rien donné.

«Nous devons repartir à neuf», a déclaré l'un des membres du conseil municipal, Mitchell Englander. «Los Angeles a expérimenté la marijuana et a échoué.»

Cette interdiction survient à un moment où les Californiens ne savent plus quel est le statut juridique de la marijuana médicale dans leur État. Lors d'un référendum en 1996, les électeurs californiens ont approuvé la consommation de marijuana sur recommandation d'un médecin. La Cour suprême de la Californie a décidé de clarifier le statut de la marijuana médicale en tentant de déterminer si les autorités locales peuvent interdire les cliniques de marijuana. Mais la date de l'audience n'a pas encore été fixée.

Pendant ce temps, les autorités fédérales ont mené des rafles contre les dispensaires de marijuana médicale à travers la Californie, en affirmant que de telles activités restent illégales en vertu des lois fédérales.

Au moins 128 villes et 20 comtés de la Californie ont banni les cliniques de marijuana médicale, mais plusieurs organisations ont contesté avec succès ces interdictions locales.

PLUS:pc