NOUVELLES

La croissance du géant Apple a ralenti au cours du troisième trimestre

24/07/2012 06:15 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Apple (Nasdaq:AAPL) a annoncé mardi avoir vu sa croissance ralentir lors de son plus récent trimestre, ce qui a déçu les investisseurs qui croyaient que rien ne pouvait arrêter les progrès du géant américain.

Tant au chapitre des revenus qu'à celui du bénéfice net, Apple a fait état de ses plus faibles augmentations depuis des années pour la période d'avril à juin, de sorte que la société n'a pas été en mesure de répondre aux attentes des analystes.

Le bénéfice net d'Apple au troisième trimestre a été de 8,8 milliards $ US, ou 9,32 $ US par action, en hausse de 21 pour cent par rapport à celui de 7,3 milliards $ US, ou 7,79 $ US par action, réalisé un an auparavant. Les analystes consultés par FactSet avaient dit s'attendre à un bénéfice net de 10,37 $ US par action.

Les revenus de l'entreprise ont par ailleurs totalisé 35 milliards $ US, en hausse de 23 pour cent. Les analystes avaient prévu une somme de 37,5 milliards $ US. Au cours des 10 dernières années, la compagnie de Cupertino, en Californie, n'a rapporté que deux fois des résultats financiers inférieurs aux attentes.

Apple a vendu 26 millions d'appareils iPhone durant le trimestre, soit le niveau plancher des attentes des analystes. La compagnie a également écoulé 17 millions de tablettes électroniques iPad, ce qui lui a permis de faire mieux que les prévisions.

Le prix de vente moyen pour les appareils électroniques a toutefois diminué pour atteindre le niveau de 2010 pour le iPhone, et le plus bas niveau jamais vu pour le iPad.

Selon le directeur financier d'Apple, Peter Oppenheimer, l'une des raisons qui expliquent ceci est que les consommateurs ont acheté des versions plus abordables de ces produits. Apple a par exemple présenté une nouvelle tablette en mars, mais a conservé l'ancien modèle en magasin tout en réduisant son prix.

L'accroissement de la valeur du dollar américain a également eu pour effet que les ventes à l'étranger en prix constants ont rapporté moins d'argent à Apple.

Les ventes du iPhone 4S ont également diminué en raison de la sortie imminente du nouveau modèle — qui pourrait être dévoilé en octobre—, selon le pdg Tim Cook.

PLUS:pc