NOUVELLES

JO-2012: Une tireuse irakienne privée de son arme par le personnel de bord

24/07/2012 01:41 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

L'Irakienne Nour Amer Jassim, sélectionnée pour l'épreuve de tir au pistolet aux jeux Olympiques, s'est vue confisquer son arme avant le décollage de l'avion qui l'emmenait de Bagdad à Dubaï mardi, où elle transitait pour rejoindre Londres.

"L'équipage de l'avion (de la compagnie aérienne) Emirates a refusé que l'athlète Nour Amer emporte son pistolet avec elle ou qu'il soit envoyé séparément de Bagdad à Dubaï, parce qu'elle n'était pas en possession des permis requis par les autorités émiraties", a indiqué Youssef Khochaba, directeur des relations publiques du Comité olympique irakien, à l'AFP.

Après qu'on lui a retiré son pistolet, la jeune femme s'est envolée avec le reste de la délégation olympique irakienne pour Dubaï. Le personnel de la compagnie s'est alors adressé à la police locale pour effectuer les démarches à sa place, selon M. Khochaba.

Les autorités ayant donné leur feu vert, "le pistolet sera envoyé demain (mercredi) vers les Emirats sur un autre vol et Emirates a promis de s'assurer qu'il arrive bien à Londres", a poursuivi M. Khochaba.

La petite délégation olympique irakienne se compose de deux coureurs (800 m messieurs et 100 m dames), d'une archère, d'un nageur, d'une tireuse au pistolet, d'un lutteur, d'un judoka et d'un haltérophile.

Pour les huit athlètes, l'absence ou le mauvais état des infrastructures et des équipements sportifs en Irak, conjugués aux aléas de l'entraînement, signifient que leurs chances de décrocher une médaille apparaissent ténues.

kj/gde/ep

PLUS:afp