NOUVELLES

JO-2012: des victimes de Bhopal organisent une contre-manifestation

24/07/2012 08:34 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

Des enfants indiens nés avec un handicap à la suite de l'accident chimique de Bhopal en 1984 vont participer jeudi à des "Jeux olympiques spéciaux" pour protester contre la présence du groupe Dow Chemical parmi les sponsors des JO à Londres, ont annoncé mardi les organisateurs.

Un nuage de gaz toxique échappé de l'usine de pesticide du groupe américain Union Carbide avait fait des dizaines de milliers de morts et de malades à Bhopal (centre). Il s'agit de la pire catastrophe industrielle de l'histoire.

L'américain Dow Chemical a racheté Union Carbide en 1999 et rejette toute responsabilité dans l'affaire.

Les organisateurs de cette contre-manifestation ont indiqué que l'événement se tiendra sur un terrain de sports de Bhopal, à un jet de pierre de l'usine, pour rappeler les conséquences de l'accident sur les naissances et la pollution environnementale.

Une centaine d'enfants souffrant d'un handicap mental ou physique participeront à un tournoi de foot, à une marche "assistée" et à une "marche en crabe" consistant à marcher sur les mains pour ceux qui ne peuvent se tenir debout.

"Nous faisons cela principalement parce que Dow tente de blanchir ses crimes", a indiqué à l'AFP Rachna Dhingra, une porte-parole d'un groupe de cinq victimes à l'origine de l'initiative.

"Nous trouvons tous ironique le fait qu'un groupe qui a des personnes handicapées à Bhopal sponsorise les jeux Olympiques", a-t-elle ajouté.

Au moins 3.500 personnes sont mortes, essentiellement de suffocation, les premiers jours suivant la fuite de gaz, dans la nuit du 3 décembre 1984. Quelque 15.000 sont décédées depuis des suites de maladies liées à l'inhalation du gaz.

Jusqu'à 800.000 ont été affectées d'une façon ou d'une autre, selon des chiffres officiels.

adp/blb/jr

PLUS:afp