NOUVELLES

JO-2012 - L'Afghane Tahmina Kohistani, aux JO envers et contre tous

24/07/2012 11:59 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

La plupart des athlètes présents aux Jeux Olympiques de Londres bénéficient du soutien populaire de leurs pays respectifs mais l'Afghane Tahmina Kohistani a dû faire face non seulement à une certaine désapprobation mais aussi à une opposition caractérisée.

Ces Jeux "comptent beaucoup pour moi et pour mon pays, a-t-elle expliqué mardi. Il y a eu des tas de gens (en Afghanistan) qui ont essayé de me déconcentrer, de m'empêcher de m'entraîner, mais je suis" aux JO.

La jeune Afghane, 23 ans, originaire de la province de la Kapisa (nord-est), disputera le 100 m où ses chances de briller sont inexistantes avec un record personnel de 15 secondes. Elle prendra part aux qualifications à partir du 3 août.

"Beaucoup de gens me regarderont, a-t-elle ajouté. Le fait d'être une athlète musulmane est très important pour moi. Je représente un pays où il y a chaque jour des attentats suicide. Il est important qu'une femme originaire de ce pays soit ici", aux Jeux de Londres.

La sprinteuse, qui mesure 1,60 m et porte le voile traditionnel, fait partie d'une délégation de six athlètes afghans, dont Rohullah Nikpai, qui avait obtenu une médaille de bronze en taekwondo à Pékin (2008), la toute première récompense olympique afghane.

"Je sais qu'obtenir une médaille aux JO est très difficile mais je suis ici (à Londres) pour ouvrir de nouvelles opportunités pour les femmes d'Afghanistan, car dans mon pays il n'y a pas de sport pour les femmes", a encore indiqué Tahmina Kohistani.

th/heg/ep

PLUS:afp