NOUVELLES

Ghana: dates-clés depuis l'indépendance

24/07/2012 01:47 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

Dates-clés du Ghana depuis l'indépendance en 1957:

- 6 mars 1957: La Gold Coast (Côte de l'Or) accède à l'indépendance au sein du Commonwealth, après plus de 80 ans de colonisation britannique. Le pays prend le nom de Ghana sous l'autorité du Premier ministre Kwame Nkrumah, une grande figure du panafricanisme. Fin 1958, la Conférence d'Accra, réunissant l'Afrique subsaharienne, le Maghreb et l'Egypte, décide de soutenir les mouvements d'indépendance en Afrique.

- 1er juil 1960: Le Ghana devient une République sous la présidence de Nkrumah, qui prône un "socialisme africain".

De 1961 à 1964, Nkrumah échappe à plusieurs attentats après avoir imposé de sévères mesures d'austérité, s'être livré à une politique de répression et avoir fait taire toute opposition. En 1966, il est renversé lors d'un coup d'Etat.

- 31 déc 1981: Le capitaine Jerry Rawlings, qui avait déjà dirigé un coup d'Etat en 1979 avant de remettre le pouvoir au civil Hilla Liman, prend la tête du pays à l'issue d'un second coup de force. En 1992, il est confirmé dans ses fonctions lors d'une présidentielle démocratique, quelques mois après le multipartisme, puis réélu fin 1996.

- 7 et 28 déc 2000: John Kufuor, de la principale formation d'opposition, le Nouveau parti patriotique (NPP), est élu au second tour de la présidentielle face à John Atta Mills, "dauphin" désigné de Rawlings, qui ne pouvait briguer un 3e mandat. Il est réélu en 2004.

- 28 déc 2008: L'opposant John Atta-Mills du Congrès National démocratique (NDC) remporte de justesse la présidentielle, face au candidat du pouvoir.

- 11 juil 2009: Accueilli au Ghana avec une immense ferveur par la population, le premier président noir des Etats-Unis, Barack Obama, appelle l'Afrique à prendre en main son propre destin et à combattre les pratiques antidémocratiques, les conflits et la maladie.

- 2 mars 2011: Adoption d'une législation sur l'utilisation des revenus pétroliers, deux mois après que le Ghana eut commencé à produire du brut.

- 24 juil 2012: Le président John Atta Mills est mort brusquement d'une maladie à l'âge de 68 ans, annonce la présidence.

acm/jms

PLUS:afp