NOUVELLES

Des quartiers d'Alep mitraillés par des hélicoptères (ONG)

24/07/2012 05:15 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

De nouveaux combats secouaient Alep, deuxième ville de Syrie où les quartiers rebelles étaient mitraillés par des hélicoptères mardi, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Des combats se déroulent entre les rebelles et les troupes régulières dans les quartiers de Soukkari et à la périphérie de Salaheddine", indique l'ONG.

Un responsable du conseil militaire rebelle syrien a affirmé lundi à l'AFP que les insurgés avaient "libéré" plusieurs quartiers d'Alep, notamment Salaheddine, l'armée continuant de bombarder ces secteurs de l'extérieur.

Les quartiers de Kadi Askar, Bab al-Hadid, al-Katergi et Karam al-Jabal étaient mitraillés par les hélicoptères, d'après l'OSDH.

Alors que l'armée syrienne contrôle depuis trois jours la plus grande partie de Damas, des accrochages se déroulent toujours dans deux quartiers dans le sud de la capitale, Hajar el-Aswad et Qadam, notamment "dans les rues où sont encore retranchés les rebelles", d'après l'OSDH.

"Depuis que l'armée a lance une contre-offensive (pour reprendre les quartiers rebelles) il y a trois jours, il n'y a plus eu d'attaque de rebelles", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, président de l'OSDH.

"Les quartiers de Mazzé (ouest), Barzé (nord-est) et Midane (sud) sont sous le contrôle militaire total de l'armée mais il y a des arrestations quotidiennes", précise-t-il.

Selon lui, outre Hajar el-Aswad et Qadam, des accrochages se déroulent à al-Aassali et Nahr Aïché, également dans le sud de la capitale, mais avec une moindre intensité.

ram-jad/hj

PLUS:afp