NOUVELLES

Des maires italiens manifestent contre les compressions budgétaires

24/07/2012 10:14 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

ROME - Des maires venus de toute l'Italie, arborant leur écharpe et brandissant des drapeaux, ont manifesté mardi devant le Sénat à Rome contre les compressions budgétaires décidées par le gouvernement Monti.

Graziano Delrio, président de l'association des villes italiennes, a souligné que les mesures d'austérité allaient être «fatales» pour plusieurs communes, et qu'il n'était pas trop tard pour que les parlementaires modifient le décret du gouvernement.

Les maires italiens devaient s'entretenir avec le président du Sénat Renato Schifani et le ministre chargé des Relations avec le Parlement Piero Giarda sur la question.

«Nous avons atteint nos limites», a expliqué Andréa Marchi, maire d'Ostellato (nord), reprenant les termes de son homologue romain Gianni Alemanno sur les difficultés des services publics.

Le gouvernement de Mario Monti a prévu d'économiser 26 milliards d'euros sur les trois prochaines années, en réduisant les dépenses dans plusieurs secteurs publics.

Parallèlement, Mario Monti devait recevoir le gouverneur de la région autonome de Sicile et lui donner son accord pour un plan visant à éviter la faillite à l'île. Les finances de la région accusent un déficit de cinq milliards d'euros.

Le gouvernement Monti a pris note des efforts du gouvernement régional pour réduire les salaires et les coûts de la santé. Il devrait présenter un plan de réformes structurelles.

Le gouverneur, Raffaele Lombardo, a annoncé qu'il démissionnerait le 31 juillet prochain.

PLUS:pc