NOUVELLES

Des attentats à la bombe font au moins 9 morts et 29 blessés en Irak

24/07/2012 03:48 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

BAGDAD - Des attentats à la bombe ont tué neuf personnes mardi en Irak, au lendemain d'une série d'attaques coordonnées qui ont fait 115 morts lors de la journée la plus meurtrière depuis deux ans dans le pays.

Selon la police, une motocyclette piégée a tué six responsables kurdes du renseignement qui participaient à une patrouille de sécurité en fin d'après-midi à Tuz Khormato, dans le nord du pays, à environ 210 kilomètres de Bagdad.

Un médecin de la localité a confirmé le bilan des victimes. Ces deux responsables ont réclamé l'anonymat parce qu'ils n'étaient pas autorisés à diffuser l'information.

Moins d'une heure plus tard, un peu plus au sud, un minibus à l'arrêt a explosé près d'un point de contrôle de la police dans la ville de Bakouba. L'explosion a tué trois passants, en plus de blesser 29 personnes, selon la porte-parole du conseil local, Samira al-Shibli.

Ces attentats sont survenus après la vague de violences de lundi, qui visait principalement les services de sécurité.

Le nouveau chef d'Al-Qaïda en Irak, Abu Bakr al-Baghdadi, a annoncé il y a quelques jours que son groupe organiserait des attentats et tenterait d'établir des alliances tribales pour faire son retour dans les régions sunnites d'Irak dont il s'est retiré en 2007-2008.

PLUS:pc