NOUVELLES

Coe dit au CIO que Londres a répondu aux attentes depuis sa sélection en 2005

24/07/2012 03:48 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - Sebastian Coe a rendu son dernier rapport au CIO mardi avant le début des Jeux de Londres, déclarant que les organisateurs avaient tenu les promesses qu'ils avaient faites lorsqu'ils ont obtenu les jeux il y a sept ans.

Le comité international olympique a salué le travail de Coe et de son équipe et a ajouté qu'il s'attendait à voir les jeux connaître un immense succès, en dépit des défis qui se posent au niveau de la sécurité et du transport à l'approche des cérémonies d'ouverture de vendredi.

«La phase de préparation fut un franc succès — et maintenant s'amorce la phase cruciale de livraison», a dit le président du CIO Jacques Rogge. «Je suis encore très optimiste.»

Coe, qui a déjà remporté deux médailles d'or olympiques au 1500m, a échaffaudé la candidature gagnante de Londres à Singapour en 2005, et dirige le comité organisateur pour les jeux.

«C'est très simple, a lancé Coe, si les athlètes sont contents, je suis content.»

Coe était accompagné mardi d'une délégation de 20 jeunes qui avaient voyagé à Singapour pour le dépôt de la candidature de Londres. Parmi eux se trouvait Siphiwe Mbatha, de Soweto, en Afrique du Sud, qui était la tête d'affiche du vidéo promotionnel de 2005 qui incarnait un jeune coureur pieds nus qui représentait l'espoir pour l'avenir. Il a désormais 19 ans et tente de devenir un acteur professionnel.

Coe a indiqué que le comité organisateur avait livré la marchandise en faisant la promotion de la jeunesse, de la revitalisation de l'Est de Londres, en mélangeant les structures existantes avec les nouvelles et les temporaires, et en offrant les meilleures conditions de vie possibles aux 10 000 athlètes provenant de 204 pays.

Le projet s'est concentré sur la transformation d'un complexe industriel délâbré situé dans l'Est de Londres en parc olympique dans lequel se trouve le Stade olympique, le vélodrome, le centre aquatique et d'autres édifices.

«Nous avons bâti une nouvelle ville dans la vieille ville», a confié Coe.

Bien que les cérémonies d'ouverture auront lieu vendredi, les compétitions débuteront mercredi avec la présentation d'un match de soccer féminin entre la Grande-Bretagne et la Nouvelle-Zélande à Cardiff, au pays de Galles.

Après sept ans de préparations, Coe a comparé le compte à rebours final à l'expérience d'un athlète.

«Nous ne sommes probablement plus dans la première salle d'attente, mais dans la dernière, a-t-il expliqué. Nous sommes passés de la piste d'entraînement à la piste d'échauffement et finalement au stade.»

«Les bénévoles sont en place, a-t-il ajouté. La ville est prête. La flamme est en route. Demain, les jeux de la 30e Olympiade commenceront à Cardiff.»

PLUS:pc