NOUVELLES

Clinton: Assad a encore le temps d'amorcer la transition du pouvoir en Syrie

24/07/2012 12:51 EDT | Actualisé 23/09/2012 05:12 EDT

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a estimé mardi que le régime du président syrien Bachar al-Assad avait encore le temps d'amorcer une transition du pouvoir dans son pays.

"Nous pensons qu'il n'est pas trop tard pour que le régime d'Assad commence à programmer une transition qui permette de trouver un moyen de mettre fin à la violence", a déclaré Mme Clinton lors d'un point de presse, ajoutant que le "rythme des évènements s'accélérait en Syrie".

Ces dernières semaines, les Etats-Unis avaient martelé que le chef de l'Etat syrien "devait partir" et qu'il ne devait pas participer à une quelconque transition au pouvoir dans son pays.

La secrétaire d'Etat a également mis en garde les combattants de l'opposition syrienne "de mieux en mieux organisés et occupant un territoire de plus en plus important".

L'oppositon "doit se préparer à commencer à travailler à un gouvernement intérimaire. Elle doit s'engager à protéger les droits de tous les Syriens, de tous les groupes syriens. Elle doit protéger les armes chimiques et bactériologiques détenues par le régime syrien", a prévenu Mme Clinton.

Les rebelles syriens ont accusé mardi le régime d'avoir transféré des armes chimiques près des frontières du pays au lendemain de la menace de Damas de s'en servir en cas "d'agression extérieure".

Les combats semblaient mardi se concentrer à Alep, capitale économique du pays alors que l'armée syrienne continuait à conforter ses positions dans la capitale Damas au terme d'une semaine d'affrontements très violents avec les rebelles.

nr-jkb/mdm

PLUS:afp