NOUVELLES

Yellow Média veut réduire sa dette et remanier son conseil

23/07/2012 01:55 EDT | Actualisé 22/09/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Yellow Média (TSX:YLO) a fait part lundi de son intention de ramener sa dette à 850 millions $ et de remanier son conseil d'administration, alors que la maison d'édition d'annuaires, en difficulté, poursuit sa transformation en société en ligne.

L'entreprise montréalaise a annoncé une opération de restructuration du capital visant à réduire sa dette et à améliorer son profil en matière d'échéances, la dette commençant à venir à échéance en 2018.

La compagnie a précisé que sa dette totalisait quelque 1,8 milliard $. Elle entend utiliser des facilités de crédit, des débentures et des espèces dans le cadre de sa restructuration du capital.

Un comité de recherche a également été constitué afin de choisir les membres qui composeront le nouveau conseil d'administration de Yellow Média.

Le président et chef de la direction de Groupe Pages Jaunes, Marc Tellier, a affirmé par voie de communiqué que la restructuration du capital poursuivait l'objectif déjà énoncé par la société, qui consiste à réduire «considérablement» la dette affichée à son bilan et lui permettre de se concentrer sur la transformation de l'entreprise en cours.

En mai, l'agence de notation de crédit DBRS a revu à la baisse la cote de Yellow Média, passée de B- à CCC, affirmant que les revenus d'imprimerie de la compagnie continuaient de diminuer, et elle a prévenu que de nouveaux déclassements pourraient survenir.

La compagnie a récemment annoncé avoir enregistré une perte nette de 2,9 milliards $ lors de son premier trimestre et déclaré une charge pour dépréciation de ses actifs de quelque 3 milliards $.

À l'instar de plusieurs entreprises des secteurs des communications et de l'édition, Yellow Média a été durement touchée par les changements de comportement des consommateurs, alors que les services en ligne dominent le monde de l'information.

Yellow Média poursuit depuis quelques années sa transformation en société internet.

PLUS:pc