NOUVELLES

Washington enjoint Damas de ne pas utiliser d'armes chimiques

23/07/2012 12:15 EDT | Actualisé 22/09/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont mis en garde lundi le régime syrien, en lui suggérant de ne "même pas penser une seule seconde" faire usage de ses armes chimiques, après la menace proférée par Damas d'utiliser ces armes en cas d'intervention militaire extérieure en Syrie.

Les Syriens "ne devraient même pas penser une seule seconde à faire usage d'armes chimiques", a déclaré à la presse le porte-parole du Pentagone George Little, qualifiant une telle éventualité "d'inacceptable".

Reconnaissant pour la première fois publiquement la détention par la Syrie d'armes chimiques, le porte-parole du ministère syrien des Affaires étrangères, Jihad Makdessi, a affirmé lundi qu'"aucune arme chimique ou non conventionnelle ne sera utilisée contre nos propres citoyens". "Ces armes ne seront utilisées qu'en cas d'agression étrangère", a-t-il dit.

"Quand des armes chimiques sont évoquées dans la presse par des responsables syriens, cela suscite des inquiétudes", a affirmé M. Little. "Nous nous opposerons fermement --et c'est un euphémisme-- à toute réflexion qui aboutirait à justifier l'emploi de ces armes par le régime syrien", a-t-il poursuivi.

"Le gouvernement syrien est responsable de la sécurité et du stockage des armes chimiques, et la communauté internationale fera rendre des comptes à tout responsable syrien qui ne remplirait pas cette obligation", avait déjà mis en garde dimanche le porte-parole du président Barack Obama, Jay Carney.

ddl/mdm/bar/emp

PLUS:afp