NOUVELLES

Pédophilie: amende de 60 millions pour une université américaine

23/07/2012 10:59 EDT | Actualisé 22/09/2012 05:12 EDT

L'université de l'Etat de Pennsylvanie, dont un ex-entraîneur de football américain a été reconnu coupable d'agressions sexuelles sur mineurs, a été condamnée lundi par l'organisme gérant le sport universitaire aux Etats-Unis à verser une amende de 60 millions de dollars.

La National Collegiate Athletic Association (NCAA) a également banni pour quatre ans de toutes les rencontres de prestige suivant la saison régulière l'équipe de football américain de la très prestigieuse université Penn State (est des Etats-Unis).

Tous les résultats de l'équipe enregistrés entre 1998 et 2011 seront également effacés des tablettes de la NCAA. L'amende de 60 millions de dollars correspond environ à un an des revenus générés par l'équipe de football américain de l'université.

Un ancien entraîneur, Jerry Sandusky, a été jugé coupable en juin de 45 chefs d'accusation sur 48. L'affaire a scandalisé les Etats-Unis et éclaboussé l'université. Sandusky était accusé d'avoir agressé sexuellement au moins dix garçons, parfois très jeunes, dont son fils adoptif, entre 1994 et 2008. Il encourt une peine cumulée de 156 ans de prison.

Sandusky était l'adjoint du légendaire entraîneur de l'équipe de Penn State, Joe Paterno, décédé en janvier après la révélation du scandale. Ce dernier était jusqu'alors considéré comme le coach ayant enregistré le plus de victoires en football américain universitaire.

L'inculpation de Sandusky début novembre avait entraîné une série de démissions et d'évictions au sommet de l'université. Le scandale avait conduit au renvoi de Joe Paterno parce qu'il avait omis de signaler aux autorités qu'on lui avait rapporté que Sandusky avait été vu en train d'agresser un jeune garçon sous la douche.

Une statue de Joe Paterno récemment installée sur le campus de l'université a été déboulonnée dimanche.

sms/sst/mdm/bar

PLUS:afp