NOUVELLES

L'Irak autorise l'entrée de réfugiés syriens, la Jordanie fortifie sa frontière

23/07/2012 06:37 EDT | Actualisé 22/09/2012 05:12 EDT

BAGDAD - Le premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, a formellement autorisé l'entrée des réfugiés syriens en Irak, a annoncé la télévision publique irakienne lundi.

Aucun autre détail n'a été donné.

Depuis le début du conflit en Syrie, il y a 17 mois, des dizaines de milliers de Syriens ont fui le pays. Mais l'idée que l'Irak accueille des réfugiés syriens est un événement digne de mention. Pendant des années, les Irakiens ont trouvé refuge en Syrie pour fuir les violences dans leur pays, particulièrement entre 2005 et 2007. Aujourd'hui, le flux des réfugiés a pris la direction inverse.

En Jordanie, le roi Abdallah II a annoncé que la sécurité avait été renforcée le long de la frontière nord du pays, mais que les réfugiés syriens pouvaient toujours entrer sur le territoire jordanien.

«Il est de notre devoir de protéger les citoyens, mais en même temps, nous devons ouvrir nos portes à nos frères syriens, et je suis très optimiste quant au fait que la situation évolue dans la bonne direction», a déclaré le roi Abdallah II lors d'une réunion du cabinet tard dimanche soir.

Le porte-parole du gouvernement jordanien, Sameeh Maaytah, a précisé que le nord du pays avait été sécurisé contre «toutes les infiltrations».

La Jordanie abrite plus de 140 000 réfugiés syriens, en plus de centaines de milliers de réfugiés palestiniens et irakiens.

PLUS:pc