NOUVELLES

Le 'Missile' Magnussen sera la nouvelle arme australienne à la piscine aux JO

23/07/2012 01:37 EDT | Actualisé 22/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - Amputée de la 'Thorpille', l'Australie pourra néanmoins compter sur une nouvelle arme à la piscine olympique — James «The Missile» Magnussen.

Le champion du monde au 100m style libre participera à ses premiers JO et bien qu'il soit un peu vert à l'âge de 21 ans, il a déjà un impact significatif en natation.

Si Ian Thorpe ne s'est pas qualifié pour les jeux, Magnussen a brillé en établissant le meilleur temps de l'histoire au 100m style libre vêtu d'un simple costume en tissu lors des essais australiens cette année (47,10 secondes).

Magnussen est assez franc également, et il vise déjà la marque mondiale de 46,91 secondes réalisée par Cesar Cielo.

«Je crois que les chronos que j'ai réussis aux essais signifient (qu'un record mondial) est une véritable possibilité», a confié Magnussen lundi. «Mais pour être honnête avec vous je suis venu ici pour remporter une médaille d'or, et non pas fracasser des records mondiaux. Sur cette scène, j'estime qu'un record mondial ne serait qu'un bonus.»

L'équipe de relais australienne championne mondiale du 100m style libre sera «absolument» l'équipe à battre aux JO, a-t-il dit.

Ça n'est pas sorti avec arrogance ou méchanceté. C'est simplement une réalité.

«Je ne sais pas comment nous pourrions ne pas être l'équipe à battre après notre victoire au Championnat mondial», a expliqué Magnussen.

Si le duel Michael Phelps-Ryan Lochte accaparera le haut du pavé aux Jeux de Londres, Magnussen mènera l'équipe australienne contre celle des États-Unis et tentera de l'emporter au 100m ainsi qu'au relais 100m style libre — deux des principales épreuves qui seront disputées à la piscine olympique.

La natation est l'une des disciplines majeures, et des médailles seront attribuées dès samedi — à l'occasion de la deuxième journée de compétitions. Phelps est arrivé en ville lundi.

«Et l'attente est terminée... Je suis finalement à (carré)Londres», a tweeté le gagnant de 14 médailles olympiques en carrière.

Si Phelps en sera à ses derniers jeux, il s'agira d'un nouveau départ pour Magnussen — le nouvel espoir de l'Australie à la piscine.

«On dirait que je serai en mesure de surmonter la pression nationale qui m'est imposée. Je suis certain que je pourrai améliorer mes résultats de l'an dernier aux championnats mondiaux et faire le boulot», a déclaré Magnussen à propos de la bataille qui se profile à l'horizon contre le détenteur des records mondiaux aux 50 et 100m style libre Cielo.

«Je sais que Cesar détient ces records mondiaux et je le respecte, mais je crois que je serai en bonne position pour l'emporter.»

Le relais 100m promet donc d'être enlevant à Londres, après la remontée historique de l'Américain Jason Lezak lors de la dernière longueur à Pékin il y a quatre ans.

PLUS:pc