NOUVELLES

Le FMI continue de "soutenir" la Grèce à la veille de la venue de la troïka

23/07/2012 10:23 EDT | Actualisé 22/09/2012 05:12 EDT

Le Fonds monétaire international (FMI) a indiqué lundi qu'il continuait à "soutenir" la Grèce à la veille du début à Athènes d'une nouvelle mission d'inspection des bailleurs de fonds internationaux du pays.

"Le FMI soutient la Grèce dans ses efforts pour surmonter ses difficultés économiques", a indiqué l'institution dans un communiqué, rappelant qu'une mission de la troïka (FMI, Union européenne, Banque centrale européenne) se rend mardi dans le pays pour tenter de "remettre sur les rails" le programme d'ajustement budgétaire réclamé à Athènes.

Dimanche, l'hebdomadaire allemand Der Spiegel affirmait que la Grèce ne pourrait pas remplir ses objectifs de réduction du déficit cette année et aurait besoin d'une nouvelle aide, mais que le FMI avait déjà averti qu'il ne remettrait pas la main à la poche.

Une ligne de crédit de 130 milliards d'euros a été accordée au pays en février par la troïka en contrepartie de réformes draconiennes, afin de venir aux difficultés de financement du pays sur les marchés financiers.

Début juillet, après une première mission de la troïka en Grèce, le Fonds avait pointé des "retards" dans l'application de ce plan mais exclu toute "négociation".

Peu auparavant, la patronne du Fonds, Christine Lagarde, avait elle-même assuré ne pas "être du tout d'humeur" à négocier.

La Commission européenne a estimé lundi peu probable que le prochain déblocage d'une tranche d'aide en faveur de la Grèce intervienne avant le mois de septembre.

jt/sl/mdm

PLUS:afp