NOUVELLES

Le camp Obama accuse Romney de déformer ses propos sur les entreprises

23/07/2012 07:52 EDT | Actualisé 22/09/2012 05:12 EDT

L'équipe de Barack Obama a accusé lundi son adversaire Mitt Romney d'avoir délibérément sorti de son contexte un extrait d'un discours du président américain sortant pour présenter ce dernier comme un ennemi de la libre-entreprise.

Le comité de campagne démocrate, dans une vidéo mise en ligne lundi soir sur le site de partage YouTube, a protesté contre une publicité diffusée par le camp républicain, où l'on entend M. Obama dire: "Si vous avez une entreprise, ce n'est pas vous qui avez construit cela".

M. Romney, lui-même ancien président d'une société d'investissement qui a fait sa fortune, s'est indigné de cette phrase, prononcée le 13 juillet à Ronaoke (Virginie, est) par M. Obama lors d'une réunion de campagne.

La publicité républicaine diffusée jeudi dernier, intitulée "These hands" (ces mains), présente un propriétaire de PME qui proteste à l'idée que l'on puisse mettre en doute que ce sont ses mains qui ont construit son entreprise.

M. Romney a décliné cette indignation tout au long de ses discours, comme quand mardi dernier, il a affirmé que "l'idée que Steve Jobs n'a pas construit Apple, que Henry Ford n'a pas construit Ford Motor, que (le magnat des pizzas) Papa John n'a pas construit Papa John Pizza, que Ray Kroc n'a pas construit McDonalds (...) ce n'est pas seulement une idiotie, c'est une insulte à chaque entrepreneur, à chaque inventeur aux Etats-Unis, et c'est mal".

L'équipe Obama a assuré lundi que "Mitt Romney édite à dessein les mots du président Obama pour lancer une nouvelle attaque infondée sur le soutien du président aux PME", avant de diffuser la vidéo de Roanoke dans son intégralité. M. Obama y défend l'idée d'investir dans les infrastructures et les services publics.

"Si vous avez eu du succès, quelqu'un vous a aidé. Il y a eu un enseignant formidable dans votre vie. Quelqu'un a aidé à créer ce système américain fantastique qui vous a permis de prospérer. Quelqu'un a investi dans des routes et des ponts. Si vous avez une entreprise, ce n'est pas vous qui avez construit cela", y dit M. Obama.

tq/bdx

PLUS:afp