NOUVELLES

La première femme astronaute des États-Unis succombe à un cancer

23/07/2012 08:02 EDT | Actualisé 22/09/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Sally Ride, la première femme américaine à avoir volé dans l'espace, a succombé à un cancer du pancréas, lundi. Elle était âgée de 61 ans.

Sally Ride est morte dans son domicile de la région de San Diego, selon Terry McEntee, porte-parole de l'entreprise fondée par l'astronaute, Sally Ride Science. Mme Ride était une personne réservée et sa maladie n'était connue que de quelques personnes, a précisé Mme McEntee.

Sally Ride a volé dans l'espace à bord de la navette Challenger en 1983, à l'âge de 32 ans. Après elle, 42 autres femmes américaines ont participé à un voyage spatial, selon la NASA.

«Sally était une héroïne nationale et un important modèle. Elle a inspiré des générations de jeunes filles à vouloir atteindre les plus hauts sommets», a déclaré le président Barack Obama dans un communiqué.

L'un des administrateurs de la NASA, Charles Bolden, un ancien astronaute, a affirmé que Mme Ride avait «brisé des barrières avec grâce et professionnalisme». Selon lui, Sally Ride «a littéralement changé le visage du programme spatial des États-Unis».

Mme Ride était physicienne, auteure de cinq livres de sciences pour enfants et présidente de sa propre entreprise. Elle a aussi enseigné la physique à l'université de Californie à San Diego.

Elle a été choisie comme candidate astronaute en 1978, l'année où elle a obtenu son doctorat en physique de l'université Sanford. Elle a surpassé cinq autres candidates pour devenir la première Américaine à voler dans l'espace.

Sally Ride a fait deux missions avec la navette Challenger, en 1983 puis en 1984, pour un total de 343 heures de voyage spatial. Elle devait participer à un troisième vol qui a été annulé après l'explosion de Challenger, en 1986.

PLUS:pc