NOUVELLES

JO-2012 - "Mon plus grand rival, c'est moi, pas Cielo", estime Magnussen

23/07/2012 10:12 EDT | Actualisé 22/09/2012 05:12 EDT

L'Australien James Magnussen, champion du monde en titre du 100 m libre, s'est montré particulièrement confiant lundi dans ses chances de remporter l'épreuve-reine de natation lors des JO de Londres, estimant qu'il avait plus à craindre de lui que du Brésilien Cielo.

"Je n'ai pas peur de Cielo, même si je suis conscient qu'il est l'un de mes principaux adversaires. Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, il y a aussi un mec, un autre Australien, James Robert, qui a été plus rapide que César cette année. Il faut aussi que je me préoccupe de lui", a déclaré Magnussen lors d'une conférence de presse.

"Mais je crois qu'au point où j'en suis dans ma préparation, mon plus grand rival cette semaine, c'est moi", a poursuivi celui qui est surnommé en Australie "le missile".

"Je crois que je peux vivre avec la pression qui existe autour de moi et je suis sûr que je peux encore faire mieux que l'an dernier aux Mondiaux", a souligné l'Australien, qui avait remporté deux médailles d'or (100 m et relais 4x100 m) et une médaille d'argent (relais 4x100 m quatre nages) lors des Championnats du monde 2011.

"Je sais que César détient les records du monde (des 50 et 100 m nage libre, NDLR), je le respecte pour cela, mais je pense que je suis dans la bonne configuration pour gagner cette fois", a-t-il conclu.

Magnussen, qui espère succéder à Michael Wenden, dernier Australien en or sur 100 m libre en 1968, est devenu en mars le nageur le plus rapide de l'histoire sur cette distance sans combinaison (47 sec 10/100).

th/jr/heg

PLUS:afp