NOUVELLES
22/07/2012 12:05 EDT | Actualisé 21/09/2012 05:12 EDT

Tour de France - Une foule d'Anglais salue "Wiggo" sur les Champs-Elysées

Helen John vient tous les ans de Manchester accueillir le Tour de France à Paris mais la victoire de son compatriote Bradley Wiggins fait de ce dimanche "le plus beau jour de sa vie" qu'elle a partagé sur les Champs-Elysées avec des centaines de Britanniques.

Le style plutôt distingué de cette quadragénaire tranche avec le look qu'elle affiche dans la foule de supporters massés près de la ligne d'arrivée: cuissard de vélo et casquette surmontée de petits drapeaux portant le nom des deux héros anglais du jour, Bradley Wiggins dit "Wiggo" et Mark Cavendish.

Wiggins est le premier Britannique à inscrire son nom parmi les vainqueurs du Tour et le champion du monde Cavendish, vainqueur de la dernière étape, est le premier coureur à s'imposer à quatre reprises sur la plus célèbre avenue du monde.

Pour Helen, c'est tout simplement "le plus beau jour de (sa) vie" dont elle a tenu à profiter pleinement en assistant au départ de la 20e et dernière étape dimanche matin à Rambouillet avant de rallier Paris pour l'arrivée.

Venu de Manchester, elle dit suivre "tous les ans" les coureurs sur les routes du Tour. Comme elle, Amanda Wipond et son mari, originaires de York, dans le nord de l'Angleterre, ont organisé leur séjour en France autour de la grande boucle qu'ils ont rejoint à l'Alpe d'Huez.

Et ce soir, Amanda promet de "se saouler" pour fêter la victoire de son compatriote qu'elle salue en secouant frénétiquement un immense drapeau britannique.

L'Union Jack flotte un peu partout parmi les centaines de spectateurs massés en bas des Champs, à hauteur du Petit Palais et à faible distance de l'Elysée, où s'est déroulée l'arrivée.

Un écran géant a été installé, au pied duquel Steeve Lund, 65 ans, et ses trois amis venus de Cumbria, dans le nord-ouest de l'Angleterre, n'en reviennent pas de leur chance: ils avaient réservé leur voyage en France "depuis des mois" et n'imaginaient pas assister à la victoire d'un Anglais à Paris.

"C'est une grande fête et un grand privilège d'être ici", se réjouit Steeve dont le T-shirt affirme que "CAV" (Cavendish) et "Wiggo" sont "uniques".

Beau joueur, Christopher, un Australien, salue le doublé britannique du jour et notamment la performance de Cavendish. Son compatriote, Cadel Evans, vainqueur de l'édition précédente, finit malgré tout dans le top 10.

jag-smk/ng/gf

PLUS:afp